Le projet Durabilité des Communautés Autochtones vise à promouvoir la durabilité du mode de vie Guarani des communautés indigènes Tekoha Ocoy, à São Miguel do Iguaçu et Tekoha Añetete et Tekoha Itamarã dans la municipalité de Diamante D’Oeste. Ce sont des actions en constante évolution menées par le Comité de Pilotage Ava Guarani en coopération avec les communautés autochtones et des entités publiques et privées.

 


Le travail d’Itaipu Binacional réalisé dans trois villages est orienté vers le perfectionnement du processus d’interaction entre les Indigènes et les non-Indigènes, basé sur les exigences de cette population. Cette manière d’agir constitue le principal résultat obtenu pour la pérennité des projets des communautés d´autochtones et, en dépit de l’environnement hostile, c´est grâce à elle que se sont concrétisées les actions dans les domaines de l’infrastructure, la production agricole, la sécurité alimentaire et la nutrition, le perfectionnement et la visibilité de la culture Guarani ainsi que les partenariats.

 

 

A - Informations Générales

 

DÉBUT: Septembre 2003 (en cours)

ENTITE EXECUTRICE: Itaipu Binacional

ENTITES CO-EXECUTRICES: Ville de São Miguel do Iguaçu et municipalité de Diamante D’Oeste

PARTENAIRES: Intervenants non-autochtones: Bureau du Procureur, Centre de soutien opérationnel du Procureur de la Justice pour la protection des communautés autochtones (CAOP), Biolabore, Centre pour les petits agriculteurs (CAPA), Fondation nationale de la Santé/Secrétariat Spécial de la Santé Indigène (FUNASA/Schéschaï), Secrétariat spécial pour les relations avec les communautés et les affaires autochtones du gouvernement de l’État (SERC), Programme Ñandeva, Coopérative de l’Artisanat des Régions Ouest et Sud-ouest du Paraná (Coart), Centre régional d’éducation de Foz do Iguaçu et de Tolède, Fondation Nationale Indigène (FUNAI), Institut du Paraná d’Assistance Technique et d´Expansion Rurale (EMATER), Institut brésilien de l’environnement (IBAMA), Institut de l’environnement du Paraná (IAP), Santé Indigène (SESA) et Pastorale de l’Enfance

Les intervenants autochtones: Association communautaire indigène des Tekoha Itamarã (ACITI), Association communautaire indigène des Tekoha Añetete (ACITEA), Association communautaire de la Communauté Ocoy (ACICO), responsables d’associations, représentants politiques (caciques, chefs indigènes) et religieux (chamans), écoles autochtones de l’Etat

PRÉSENTÉ PAR: Marlene Curtis

RESSOURCES: Propres et tiers

COÛT: Au-dessus de US$25.000

CATÉGORIE: Projet

DOMAINE THEMATIQUE PRINCIPAL: insertion socio-productive

MOTS-CLES: Itaipu Binacional; Cultiver l´Eau Propre; indigène; Guarani; Comité directeur; Agriculture; Infrastructure; La sécurité alimentaire; Culture;

PUBLIC CIBLE: Communautés autochtones

LOCALISATION: Zones indigènes

ETENDUE GEOGRAPHIQUE: micro-régionale (municipalités de São Miguel do Iguaçu et Diamante D’Oeste dans l’État du Paraná)

ZONE SPECIFIQUE DE MISE EN ŒUVRE : Communauté indigène des Tekoha Ocoy (São Miguel do Iguaçu) et communautés Tekoha Itamarã et Tekoha Añetete (Diamante D’Oeste)

 

B - Description de La Pratique

 

1- CONTEXTE

Lors de la construction de la centrale hydroélectrique d’Itaipu, avant la formation du lac, 19 familles autochtones (71 personnes) ont été localisées et enregistrées par la FUNAI, elles formaient la communauté de Jacutinga, dans une zone de 30 hectares. Après la formation du lac, grâce à l’appui technique et financier de Itaipu Binacional, en accord avec la FUNAI et les entités autochtones, ces familles ont été transférées à la réserve indigène Ocoy de 250 hectares, créée à l’occasion, en 1982.

En 1997, lorsque le nombre de familles est passé à 74, Itaipu a fait face à des revendications d’autochtones et a acquis 1 744 hectares dans la municipalité de Diamante D’Oeste, 32 familles y ont été transférées. Le village Tekoha Añetete s´est ainsi formé, considéré par les rapports anthropologiques et par les Indigènes eux-mêmes comme idéal.

Quelques années plus tard, de nombreuses familles de la culture Ava Guarani ayant vécu au Paraguay ont migré vers leurs terres natales, ce qui est assez fréquent dans ces cultures. Ainsi, la population de la réserve Ocoy est passée à 128 familles, ce qui a rendu la zone disponible de nouveau insuffisante pour répondre aux besoins du nouveau contingent.

Après les négociations d´Itaipu Binacional et de la FUNAI, une superficie de 242 hectares a été acquise et livrée en février 2007 pour un nouveau village appelé Itamarã. Actuellement, dans le BP3 existent trois réserves: Ocoy, de 250 hectares; Añetete, de 1 744 hectares; et Itamarã, de 242 hectares.

Le projet de Durabilité des Communautés Autochtones, créé en 2003, est venu renforcer et élargir les mesures prises précédemment.

 

2- OBJECTIF GÉNÉRAL

Créer les conditions pour la pérennité du mode de vie Guarani dans les trois communautés désservies (Ocoy, Añetete et Itamarã), en cherchant à assurer et à renforcer le sentiment d’identité ethnique et la valeur des traditions Guarani dans tous ses aspects. L’idée est de permettre l’autonomie des Indigènes afin qu’ils vivent à leur manière, avec une infrastructure communautaire adéquate, une bonne santé et éducation, et un degré d’autosuffisance le plus élevé possible dans la production alimentaire.

 

3 - SOLUTION RETENUE

Pour surveiller la mise en œuvre du projet, le Comité Directeur Ava Guarani a été créé, il réunit les représentants d´Itaipu, des municipalités, des communautés autochtones, des organismes gouvernementaux, des universités et des ONG. Le Comité offre un espace de réflexion, de planification et d’exécution d’actions dans les communautés.

Le comité se réunit en moyenne trois fois par an, en plus des réunions mensuelles, pour impliquer le personnel, mener à bien les actions examinées par le Comité Directeur Ava Guarani et celles définies dans les clauses restrictives qu’Itaipu a établies avec les mairies de São Miguel et Diamante D’Oeste. Les actions sont également discutées et convenues lors des réunions annuelles du Programme « Cultiver l´Eau Propre ».

Au fil des années, il a été possible de structurer les lignes d’action suivantes:

a) L’amélioration des infrastructures par la construction de maisons reliées au réseau éléctrique, d’eau et d’assainissement, selon le modèle approuvé par les Indigènes, la construction de centres d’artisanat et de nutrition, des maisons de prière et l’adéquation des routes (gravillonnage);

b) Renforcement et promotion de la culture Guarani à travers des cours d’artisanat, vannerie, poterie, ébenisterie, musique et danse (DVD et participation à des événements). Le projet soutient également les présentations de chants autochtones en fournissant le transport, la nourriture, les vêtements et les équipements; soutient la production artisanale en assurant le transport pour des événements, en fournissant de la nourriture, des vêtements et des équipements; encourage les pratiques audiovisuelles pour la divulgation du mode de vie Guarani; organise des événements communs aux villages (Semaine Culturelle des Peuples Autochtones) et parraine des voyages pour des événements qui traitent de l’appréciation et le respect de la diversité;

c) Soutien de l’expansion des zones agricoles et la préparation du sol pour la plantation et encouragement de la production biologique agricole et d’élevage, approvisionnement des matériaux, des animaux, des plants et des semences. Soutien au Projet « Culture du Lait de Bovins », à l’apiculture et à l’élevage de porcs; soutien à la production de poissons dans des cages; soutien et suivi des excursions lors des visites techniques; incitation à la production et à la consommation de plantes médicinales. La vocation agricole Guarani est encouragée dans l´accompagnement des exploitations familiales, dans l’élevage de petits animaux, dans le transfert de semences natives, dans la formation de groupes de travail indigène, actuellement rémunérée, en respectant les spécificités des grandes familles;

d ) Encourager la formation de partenariats entre les communautés autochtones et les organisations de soutien, ainsi que des agents économiques tels que les coopératives, en particulier pour la commercialisation des exédents de la production et de l’artisanat;

e ) Création de programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’alimentation complémentaire (panier de base) si nécessaire.

 

4 - RESULTATS OBTENUS

À la fin de l’année 2014 ont été assistées par le projet 270 familles autochtones, un total de 1245 personnes en a bénéficié directement. Les principaux résultats sont les suivants:

Encourager la formation de partenariats: les réunions du Comité directeur Ava Guarani, les réunions d’alignement pour la mise en œuvre des actions et des activités éducatives cherchant à lutter contre l’alcoolisme dans les villages autochtones, en collaboration avec le Centre de Soutien Opérationnel de la Protection des Communautés Autochtones (CAOP, Droits de l’Homme) et avec les Ecoles d´Etats d´Autochtones;

Infrastructure: la construction de maisons reliées au réseau éléctrique (total de 112 unités), construction de maisons de prière (02 unités), déploiement de puits artésiens d´approvisionnement, construction d´un Centre d´Artisanat et de Nutrition (communauté indigène Ocoy), construction d´un Centre d´Artisanat (communautés indigènes Añetete), la rénovation de l’espace du Centre de Nutrition et des machines/équipement (communautés indigènes Añetete), la construction de l’école indigène Añetete, l’adéquation des routes internes et gravillonnage dans les trois villages, construction de toilettes et transfert de bois pour la construction de tables, d´étagères, et les finitions de la Maison de l’Artisanat sur Tekoha Añetete, transferts pour l’École d’État Indigène Araju Porá depuis le village Itamarã, un kit pour le jardinage, 10 séries de décharges (recyclables et non recyclables) et 10 ordinateurs, transferts pour l’École d’État Kuaa Mbo’e depuis le village Ocoy de 10 ensembles de bacs (recyclables et non recyclables) et un kit pour le jardinage Ocoy et la fabrication de clôtures dans les zones d’élevage dans Tekoha Itamarã (1 630 m) et Tekoha Añetete (3664 m).

Agriculture: acquisition de matériel pour la plantation de cultures traditionnelles, des fruits, des fournitures, des animaux et des semences; préparation du sol dans une superficie totale de 466 hectares pour la production et la vente de 433 tonnes de manioc, 104 tonnes de maïs et 10 tonnes de poissons entre les années 2012 et 2014; production bovine à hauteur de 428 têtes en 2014. Le soutien à la production agricole a permis aux communautés la suffisance de la nourriture et la sécurisation du territoire. En 2014, Itaipu a encouragé et apporté son soutien à l’inscription des indigènes Ocoy dans le Programme d’Acquisition des Aliments (PAA) de la Société Nationale d´Approvisionnement (Conab), ce qui a rendu possible, dans la même année, la commmercialisation par les Indigènes de 9,332 kg de manioc, 66 kg de pommes de terre douces et 300 kg de légumes. 1 200 kg de nourriture ont été retrounés et distribués à la communauté Tekoha Ocoy grâce au PAA de la Conab.

Sécurité alimentaire: Le partenariat entre les municipalités, Itaipu, la communauté indigène Tekoha Ocoy, la Santé Autochtone/Schéschaï et la Pastorale de l’Enfant, depuis 2003, a fortement réduit le risque de décès pour malnutrition infantile. En 2014, 700 visites médicales pour des enfants et 413 pour des personnes accompagnantes ont été effectuées. Grâce à l’accord sont également transférés chaque mois 134 (paniers basic) dont 120 pour la communauté et 14 pour le Programme de Nutrition des Enfants et des actions complémentaires. En contrepartie, la ville a transmis le lait de soja. En raison de la croissance de la population, les villages d’Itamarã et Añetete ont également commencé à recevoir l’appui du Programme de Nutrition des Enfants. En 2014, 1 437 visites médicales pour les enfants et 1 193 pour les accompagnants ont été réalisées à Itamarã. Dans Añetete, il y a eu 613 visites pour des enfants et 437 visites pour des accompagnants;

Commercialisation de l’artisanat traditionnel: les revenus de la vente de l’artisanat indigène dépassent les R$160 000,00 de 2012 à 2014;

Événements: en 2014, les communautés autochtones ont participé à plusieurs événements nationaux, en particulier au Green Rio (Rio de Janeiro), le Festival du Tourisme (Foz do Iguaçu), la Foire Bio Brazil Fair (São Paulo), la Coupe du Monde (Rio de Janeiro), la Semaine Interne de la Prévention des Accidents de Travail (SIPAT), Itaipu Binacional (Foz do Iguaçu), la Foire de saveurs (Foz do Iguaçu), l’Expovel (Cascavel) et en fin d´année l’événement « Cultiver l´Eau Propre » (Foz do Iguaçu).

 

Un résultat significatif des activités développées par le Projet de Durabilité des Communautés Autochtones est celui de l’organisation de la « Première réunion des peuples Guarani d’Amérique du Sud » en 2010. L’événement a réuni plus de mille indigènes de 70 communautés brésiliennes, des représentants du Paraguay, d´Argentine et de Bolivie pour débattre sur l’avenir des Guaranis. L’événement a eu lieu dans le village Tekoha Añetete dans la municipalité de Diamante D’Oeste et a été suivi par diverses autorités autochtones et non-autochtones.

   

5 - RESSOURCES NECESSAIRES

Pour réaliser le projet une équipe multidisciplinaire interne a été mobilisée, composée d’anthropologues, sociologues, enseignants, avocats, administrateurs, agronomes, ingénieurs civils et experts du tourisme. Cette équipe travaille en coordination avec d’autres parties prenantes (agents de la production indigène, techniciens opérationnels et employés des municipalités concernées). La plupart des ressources sont propres et se concentrent sur les accords signés entre Itaipu et les administrations municipales de São Miguel do Iguaçu et Diamante D’ Oeste. Les municipalités participent aussi avec des contreparties financières et économiques.

 

6 - DIFFUSION

Il est important de noter que les pratiques consolidées au sein des communautés autochtones par Itaipu deviennent la référence dans le secteur de l’électricité et le secteur en général, avec la récompense de la 11e édition du Prix Benchmarking 2013, durant lequel le Projet de Durabilité des Communautés Autochtones du Programme Cultiver l´Eau Propre (CEP),d’Itaipu Binacional et de ses partenaires, ont été considérés comme la deuxième meilleure expérience de développement durable au Brésil, parmi 150 entreprises et 279 pratiques socio-environnementales,;

Itaipu aussi soutient et est membre de « l’Initiative des Entreprises et des Peuples Autochtones », coordiné par l’Institut de Conservation de l’Environnement - The Nature Conservancy du Brésil (TNC Brésil). Cette initiative regroupe des entreprises brésiliennes dont les actions impactent sur les communautés autochtones; elle a contribué à la préparation des Directrices Brésiliennes de Bonnes Pratiques Corporatives Avec les Peuples Autochtones, processus pour lequel l’importance de l’expérience a été démontrée, comme celle d’Itaipu. Itaipu également fait partie d´Eletrobrás qui discute des actions dans le secteur de l’électricité pour les communautés indigènes et environnantes.

 

7 - LEÇONS APPRISES

L’un des principaux défis du projet a été de créer les conditions pour l’autonomisation des acteurs autochtones et de promouvoir un mode de vie qui se confronte avec les formes sociales non-autochtones - ces formes sont hégémoniques et restreignent souvent la liberté d’expression de l’identité Guarani.

Le public cible apportait un historique de relations tendues et subordinnées à la société non autochtone et n’avait pas le support permanent et cohérent pour le développement d’actions sociales et environnementales structurelles dans son territoire.

Grâce à ce projet, ces faits ont changé, les indicateurs de la santé, le revenu et les liens sociaux ont été améliorés et ont permis aux Guaranis de sortir des conditions de mendicité dans lesquelles ils vivaient.

Un des facteurs qui contribue à la réussite du projet a été la création du Comité Directeur Ava Guarani, un espace de concentration des efforts pour une action intégrée entre les acteurs autochtones et non-autochtones (publics ou privés), garantissant et renforçant le sentiment d’identité ethnique, les traditions du peuple Guarani, en répondant aux attentes spécifiques de chaque village.

Un autre facteur clé pour le succès du projet a été le processus d’immersion dans la culture Guarani, pour offrir un nouveau regard et une opinion sur les questions des Indigènes. En vertu d’un nouveau regard, il a été possible d’adapter l’assistance technique au contexte socio-culturel Guarani. Dans les communautés il y a, en plus des techniciens, des agents de production autochtones, des coordinateurs autochtones de l’artisanat, des travailleurs de la santé autochtones. Les techniciens sont rémunérés et conseillés pour répondre à un seul but: promouvoir le mode de vie Guarani.

Il était également possible d’établir un canal de communication qui prend en compte les différents leaders Guarani, leur relation aux grandes familles, le poids de chaque famille dans le processus de prise de décision, le niveau de pouvoir que les membres de la famille ont, en fonction de s’ils sont à la retraite, s’ils sont coordinnateurs de groupes de travail, agents de production, caciques, s’ils sont des leaders religieux.

Le soutien institutionnel d’Itaipu dans le cadre du Programme « Cultiver l´Eau Propre » a été essentiel pour la réussité du projet depuis 2003, il fournit un soutien méthodologique, technique et financier.

 

Il est possible de visiter les locaux du projet pendant tous les mois de l’année, sur rendez-vous. (De 1 à 40 visiteurs)

 

 

powered by contentmap
Inclusion Digitale pour la Jeunesse Rurale – “Un Oeil sur la Terre

Inclusion Digitale pour la Jeunesse Rurale – “Un Oeil sur la Terre" (15 C)

Le projet “Un Oeil sur la Terre” a pour objectif la création d’un télécentre avec internet haut débit, annexé au centre communautaire pour le Maintien de la Réforme Agraire “Butiá”, situé dans le district de Volta Grande, municipalité de Rio Negrinho ...

La Jeunesse Rurale - Projet Nouveaux Ruraux (03 C)

La Jeunesse Rurale - Projet Nouveaux Ruraux (03 C)

Le programme Nouveaux Ruraux cherche à former des jeunes à la gestion de projets durables en milieu rural grâce aux entités éducatives formelles appropriées, tout cela dans le but de créer des stratégies de diversification et de pluriactivité. Réalis ...

Promotion du tourisme rural dans l'agriculture familiale: sentier de fleurs, de couleurs et de saveurs (22 C)

Promotion du tourisme rural dans l'agriculture familiale: sentier de fleurs, de couleurs et de saveurs (22 C)

La Voie des Fleurs, des Couleurs et des Saveurs est un itinéraire touristique commencé en 2008 dans la municipalité d'Ipiranga do Sul / RS. Il compte actuellement neuf propriétés qui se distinguent par la beauté de leurs jardins, la culture de plante ...

Organisation des Producteurs d’Orange au moyen d’un Système Coopérativiste (17 C)

Organisation des Producteurs d’Orange au moyen d’un Système Coopérativiste (17 C)

L’orange en nature est l’une des alternatives de revenu viable sur le plan économique dans la région de Nova América da Colina, possédant un marché potentiel notable, grâce à la proximité des grands centres de consommation. Au début des années 2000, ...

Projet Apiculture et Méliponiculture (10 C)

Projet Apiculture et Méliponiculture (10 C)

Développé en partenariat avec des associations d’apiculteurs, le projet Apiculture et Méliponiculture (élevage des abeilles mélipones) a pour objectif de soutenir des communes locales pour assurer l’utilisation rationnelle de la biodiversité, ainsi q ...

Production Agroécologique Coopérative (12 C)

Production Agroécologique Coopérative (12 C)

Pour combler la nécessité de construire un environnement sain, propre et harmonieux, socialement responsable, pour répondre aux exigences de la chaîne de production et l’engagement et la qualité, la Coopérative des Producteurs Ecologistes de Garibald ...

Jeunesse Rurale en Mouvement (PJRM) (06 C)

Jeunesse Rurale en Mouvement (PJRM) (06 C)

Le Projet « Jeunesse Rurale en Mouvement » cherche à renforcer le tissu social et organisationnel du territoire en encourageant la participation des jeunes dans les instances appropriées et les collectivités territoriales pour la discussion et la pri ...

Durabilité des Communautés Autochtones (07 C)

Durabilité des Communautés Autochtones (07 C)

Le projet Durabilité des Communautés Autochtones vise à promouvoir la durabilité du mode de vie Guarani des communautés indigènes Tekoha Ocoy, à São Miguel do Iguaçu et Tekoha Añetete et Tekoha Itamarã dans la municipalité de Diamante D’Oeste. Ce son ...

Certification de produits biologiques au moyen de systèmes de garantie participative (21 C)

Certification de produits biologiques au moyen de systèmes de garantie participative (21 C)

L’expérience fait référence aux actions développées par EMATER / RS-Ascar, en partenariat avec AREDE et Rede Ecovida de Agroecologia - Núcleo Missões, dans le but de contribuer à l’obtention du certificat de conformité biologique par les agriculteurs ...

Tourisme Rural dans l'Agriculture Familiale: Bienvenue à la Colonie (09 C)

Tourisme Rural dans l'Agriculture Familiale: Bienvenue à la Colonie (09 C)

« Bienvenue à la Colonie » est une association de petits agriculteurs destinée au développement de l’agro-tourisme. Grâce à elle, les petits agriculteurs en sont venus à offrir dans leurs propriétés, des activités d´hébergement, d´alimentation, des v ...

Diversification de la Production – Cantine de Vin Coloniale (11 C)

Diversification de la Production – Cantine de Vin Coloniale (11 C)

La mise en œuvre de la « Cantine de Vin Coloniale » sur la propriété de la famille Dal Pra a pour objectif la viabilisation technique et économique de la petite entreprise familiale en ajoutant de la valeur à la viticulture, et donc en générant des r ...

Production de Poissons dans Nos Eaux (PPNA) (01 C)

Production de Poissons dans Nos Eaux (PPNA) (01 C)

La « Production de Poissons dans Nos Eaux » (PPNA) est un projet développé par ITAIPU Binacional qui favorise l’insertion sociale, valorise les pêcheurs et améliore la qualité de vie de ceux qui gagnent leur vie dans les eaux du Bassin Hydrographique ...

Production de Produits Horticoles Bio dans la Région Nord du Paraná (18 C)

Production de Produits Horticoles Bio dans la Région Nord du Paraná (18 C)

La pratique présente des travaux développés durant 16 ans en matière de production horticole dans la gestion organique dans la région nord du Paraná, grâce à la productivité et à la qualité comparée et/ou supérieure à celle de l’agriculture conventio ...

Projet Femmes du Café  (14 C)

Projet Femmes du Café (14 C)

Ceci est une méthodologie innovante d’assistance technique et extension rurale – ATER – auprès des femmes de l’agriculture familiale, dont la finalité est de promouvoir sa formation leur formation et organisation productive dans la culture du café. D ...

Expérience de Solidarité (VS): Vie Communautaire (05 C)

Expérience de Solidarité (VS): Vie Communautaire (05 C)

Le projet « Expérience de Vie Soldaire » (EVS) est légitimé, formé et dirigé par des personnes qui ont les mêmes intérêts et principes et qui sont prêts à faire l’expérience d’une vie en commun. Cela constiste d’abord à mettre à disposition des autre ...

Projet Perfectionner l´Habitation Ruraux (02 C)

Projet Perfectionner l´Habitation Ruraux (02 C)

Le Projet « Perfectionner l´Habitation Ruraux » cherche à garantir l’accès à un logement de qualité, basé sur la coopération et la solidarité, pour les agriculteurs familiaux grâce à la sensibilisation aux programmes de logement rural, la mobilisatio ...

Commerce Équitable des Produits Biologiques (19 C)

Commerce Équitable des Produits Biologiques (19 C)

La pratique présente les actions développées par le Laboratoire de Mécanisation Agricole de l’Université d’État de Ponta Grossa (Lama/UEPG) dont le but est de renforcer la chaîne de production durable des produits bio de la région Centre-Est du Paran ...

Consortium Entrepreunarial entre les Coopératives de l’Agriculture Familiale (16 C)

Consortium Entrepreunarial entre les Coopératives de l’Agriculture Familiale (16 C)

Le Consortium Entrepreunarial entre les Coopératives de l’Agriculture Familiale vise à l’intégration des Coopératives de l’Agriculture Familiale en réseau, dans l’État, dont la finalité est la création d’une interrelation entre ces dernières et le ma ...

Valorisation et Usage de Fruits Naturels pour Générer un Revenu (13 C)

Valorisation et Usage de Fruits Naturels pour Générer un Revenu (13 C)

Les techniciens de CETAP, par la réalisation d’un travail d’assistance dont l’objectif est de contribuer à l’affirmation de l’agriculture familiale et ses organisations, dont un principe de construction base sur une agriculture durable, selon les pri ...

Projet Jardins Communautaires (20 C)

Projet Jardins Communautaires (20 C)

Le projet de jardins communautaires, développé depuis 2001, est une stratégie d'Eletrosul pour la gestion des zones à risque du système d'exploitation de l'énergie électrique, en sensibilisant les communautés sur les risques d'occupation irrégulière ...

Production de Biodiesel pour l’Insertion Sociale (08 C)

Production de Biodiesel pour l’Insertion Sociale (08 C)

Le projet « Production de Biodiesel pour l´Insertion Sociale » cherche, grâce à la disponibilité des déchets huileux dans la région côtière du Santa Catarina, à allier les activités des travailleurs locaux qui ont besoin d’accroître leur revenu et qu ...

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7