La « Production de Poissons dans Nos Eaux » (PPNA) est un projet développé par ITAIPU Binacional qui favorise l’insertion sociale, valorise les pêcheurs et améliore la qualité de vie de ceux qui gagnent leur vie dans les eaux du Bassin Hydrographique III du Paraná (BP3). Il inclut l´assistance de six colonies et quatre associations de pêcheurs traditionnels, soit environ 850 professionnels et 153 familles. Il est axé sur l’insertion sociale afin de former des pêcheurs professionnels à l’agriculture.

 

 

Le programme, qui cherche à servir 5% du marché du poisson du la région du BP3 en cinq ans avec une augmentation de la production annuelle projetée de 10%, reste en cours de développement. On remarque cependant que le réseau de production dans le réservoir était de l’ordre de 100 tonnes en 2013 et de 145 tonnes en 2014, une augmentation supérieure aux projections pour cette période.

 

A -  Informations Générales

 

DÉBUT: Janvier 2003 (en cours)

ENTITE EXECUTRICE: Itaipu Binacional

PARTENAIRES: Ministère des Pêches et de l’Aquaculture du Brésil (MPA); Institut du Paraná d’Assistance Technique et d´Expansion Rurale (EMATER); Groupe d’Étude de la Gestion de l’Aquaculture de l’Université d’État de Paraná Ouest (UNIOESTE/GEMAQ); Institut fédéral du Paraná (IFPR); Institut de l’environnement du Paraná (IAP); Institut Brésilien de l’Environnement (IBAMA); Palmarès Société ; municipalités de Foz do Iguaçu, de Santa Terezinha de Itaipu, d’Iguaçu San Miguel, Itaipulândia, Santa Helena, Entre-Rios do Oeste, Cândido Rondon Maréchal et Mercedes

PRÉSENTÉ PAR: Celso Buglione Neto

RESSOURCES: Propres et tiers

COÛT: au dessus de US$25.000,00

CATÉGORIE: Projets

DOMAINE THEMATIQUE ACCUEIL: Insertion socio-productive

MOTS CLÉS: Aquaculture; Pêche; Insertion sociale; sécurité alimentaire; Itaipu Binacional; Usine hydroélectrique; Réservoir; pêche artisanale; Production alimentaire

PUBLIC CIBLE: Pêcheurs traditionnels, autochtones et cultivateurs organisés en colonies, associations, coopératives

LOCALISATION: Rive droite du réservoir d’Itaipu, dans les champs et les fermes piscicoles

ETENDUE GEOGRAPHIQUE: micro-régionale (villes de Foz do Iguaçu, de Santa Terezinha de Itaipu, São Miguel do Iguaçu, Missel, Itaipulândia, Santa Helena, Entre-Rios do Oeste, Bragado Pato, Rondon, Mercedes et Guaira)

 

 

B - Description de La Pratique

 

1 - CONTEXTE

Le Brésil a un potentiel de pêche comme peu de pays dans le monde, par la quantité des eaux marines et intérieures, y compris les nombreux réservoirs hydroélectriques comme Itaipu. Suivant les indications du gouvernement, la nouvelle mission d´Itaipu a augmenté le champ d´action de l’entreprise, qui intègre maintenant la responsabilité sociale et environnementale.

Depuis la formation du réservoir d’Itaipu en 1982, la population de pêcheurs résidents entre Foz do Iguaçu et Guaíra est passé de 200 à près de 800 familles. En plus de ces pêcheurs traditionnels, qui dépendent de la pêche pour survivre, la région héberge des communautés autochtones, des agriculteurs et des cultivateurs riverains qui voient dans la pêche une alternative pour compléter le revenu de la famille. Au début de la décennie passée, les études socio-économiques ont indiqué que 94% des pêcheurs avaient un revenu mensuel de moins de deux fois le salaires minimum. Le pisciculteur pouvait contribuer à accroître la production de poissons en réduisant l’intensité de la pêche exploitatrice des stocks naturels. Il y avait une augmentation significative de la demande de poisson au Brésil et pourtant la productivité de la pêche exploitatrice dans le réservoir d’Itaipu est restée stable. La politique d’encouragement de la production dans les réservoirs du gouvernement fédéral était inscrite à l’ordre du jour. En outre, la nécessité de mettre en pratique des actions en faveur des communautés de pêcheurs et d´autochtones du BP3 se ressentait.

En ce sens, Itaipu Binacional a appliqué des politiques publiques pour l’aquaculture et la pêche dans son réservoir. Ainsi, en 2003, il a lancé un projet d’élevage de poissons dans des cages, une des actions du programme « Cultiver l´Eau Propre ». 

 

2 - OBJECTIF GÉNÉRAL

Le PPNA cherche à encourager l’insertion sociale et à améliorer la qualité de vie des pêcheurs, des cultivateurs et des Indigènes en favorisant la chaîne de pêche durable dans le réservoir de l’usine.

Les objectifs spécifiques :

• Augmenter le nombre de pisciculteur dans la région environnante du réservoir de l’usine;

• Améliorer les conditions de travail des pêcheurs, les conditions de l’abattage et de la commercialisation du poisson;

• Établir des partenariats pour des cours de formation et de qualification du public-cible;

• Trouver les meilleures techniques de gestion de la culture de poissons;

• Mettre en place des licences pour les domaines de l’aquaculture et de la pisciculture;

• Promouvoir la coopérative ;

• Soutenir et diffuser les moyens de commercialisation de la production.

 

3 - SOLUTION RETENUE

Le programme développe diverses activités dans la réalisation de ses objectifs, certains d’entre eux avec d’autres actions comme « Cultiver l´Eau Propre ». Elles sont:

 

• Organisation du public cible en associations ou coopératives;

• Promotion et soutien de l’aquaculture régionale par la mise en place de cages et la dispensation de formation adaptées aux pêcheurs traditionnels, aux communautés autochtones, et aux établissements et communautés côtières;

• Création de parcs aquacoles afin d’assurer la pérennité du projet et de répondre à la législation en vigueur;

• Adaptation des lieux de pêche pour que les pêcheurs puissent manipuler le poisson dans de meilleures conditions d’hygiène;

• Suivi de la pêche professionnelle et sportive;

• Développement de recherches et d´études sur l’aquaculture grâce à des accords avec les organismes gouvernementaux et les institutions d’enseignement supérieur;

• Sauvetage des poissons dans les unités de la centrale;

• Disponibilisation d´un équipement de désossage du poisson, permettant aux pêcheurs d’offrir leur production pour les repas scolaires, un marché de consommation qui n´existait pas en raison de la présence d´arêtes dans les poissons ;

• Création d’une banque de gènes;

• Construction du Canal de Piracema et réalisation d’études sur migration des poissons.

 

Toutes les activités du programme sont menées en coopération de plusieurs entités grâce à des partenariats et des accords. Un comité de pilotage composé de représentants des principales parties prenantes, administre et discute les demandes et les propositions d’activités. Actuellement, le comité se compose de colonies de pêcheurs et des associations du BP3, de l’EMATER, de l’IAP, l’IBAMA, du Ministère des Pêches et de l’Aquaculture et du Ministère de l’Agriculture brésiliens, d’Itaipu Binacional, des universités, des syndicats et des gouvernements locaux.

 

4 - RESULTATS OBTENUS

Les principaux résultats obtenus par le programme sont:

• Mise à disposition de plus de 500 réservoirs pour l’élevage de poissons (aquaculture) pour les communautés de pêcheurs, ainsi que la dispensation de formations et de conseils techniques. Actuellement 26 pêcheurs dans différentes municipalités du BP3 participent directement au le projet, en cultivant des poissons dans des cages dans le réservoir d’Itaipu. La production de l’année 2013/2014 a été estimée à 145 000 kg de poisson;

• Installation de 40 cages dans la communauté autochtone d’Ocoy suite à une demande de la FUNAI et des Indigènes eux-mêmes. Les réservoirs ont une production annuelle d’environ 12 tonnes de poissons, contribuant à la sécurité alimentaire du village;

• Production de plus de 50 000 jeunes poissons de l´espèce pacu pour la reproduction en cages;

• Formation de plus de 200 pêcheurs et leurs familles à la pisciculture en réservoir-filet;

• Obtention de la licence environnementale de l’IBAMA pour monter le large éventail de conservation permanente qui protège les berges réservées à la pêche. Il y a 63 lieux de pêche, situés entre Foz do Iguaçu et Guaíra, avec une capacité d’accueil d’environ 630 pêcheurs (abris); mais d’autres pêcheurs peuvent aussi accéder à ces mêmes points pour développer des activités de pêche;

• Édition et distribution de plus de 2000 exemplaires de la brochure « Bonnes Pratiques de Gestion de l’Aquaculture »;

• Délimitation et obtention de licences pour trois parcs aquacoles, qui, réunis, ont un potentiel de production de plus de 6000 tonnes de poissons par an. Ces parcs, les premiers du pays, étaient essentiels pour assurer la viabilité du projet, en plus de se conformer à la législation en vigueur pour la pisciculture;

• Mise en place et maintenance d’une station de recherche avec 70 cages sur le Refuge biologique de Santa Helena, où la recherche d’espèces natives a été développée pendant quatre ans grâce à un partenariat entre Itaipu et l’UNIOESTE. Actuellement Itaipu détient toujours un espace à l’intérieur de l’usine avec 90 cages et un laboratoire. Les études permettent de relever les habitudes du pisciculteur, générant des connaissances pratiques pour l’amélioration des techniques de culture;

• Construction d’un module d’utilisation collective pour la gestion primaire du poisson dans 15 lieux de pêche en partenariat avec les gouvernements municipaux, offrant ainsi de meilleures conditions d’hygiène et de propreté;

• Partenariat avec l´entreprise Palmarès pour développer une étude sur les 18 autres bras du côté brésilien du réservoir. Ce travail de cartographie a permis de connaître toutes les zones qui pourront obtenir une licence pour l’aquaculture. Il est estimé que seulement dans cette surface relevée, le potentiel de production est de 9000 tonnes par an, ce qui signifie une augmentation de neuf fois la production actuelle de la pêche traditionnelle.

 

5 - RESSOURCES NECESSAIRES

Pour la mise en œuvre du projet sont nécessaire des professionnels (techniciens et ingénieurs) spécialisés dans l’aquaculture et la pisciculture.

Quant à l’infrastructure, la construction d’un laboratoire de soutien, comme base de démonstration, est nécessaire, ainsi que des bateaux pour se déplacer, l’entretien des cages, des échelles, des épuisettes, de l’équipement pour la mesure des paramètres de qualité de l’eau, une barge pour la manipulation des cages, des bouées de signalisation nautiques, des cages et des réservoirs-filets et des réservoirs-pépinières pour les jeunes alevins.

 

6 - DIFFUSION

Le projet est reproduit dans les colonies de pêche et les associations de pêcheurs partenaires du PPNA. Des réunions sont réalisées annuellement pour évaluer et planifier la production. Chaque producteur communique tous les mois des informations sur sa production, dans laquelle les techniciens évaluent la performance et la nécessité de visiter le site pour le guider techniquement au cas par cas.

En outre, des groupes de pêcheurs souhaitants démarrer l’élevage de poissons dans des cages sont formés à travers des cours axés sur une telle production. Ces cours sont offerts par le biais de partenariats avec Itaipu, l’UNIOESTE et l’IFPR.

 

7 - LEÇONS APPRISES

Le grand défi de ce projet a été la transformation du pêcheur exploiteur en pisciculteur. Cela a pu être réalisé grâce à des cours de formations et de qualification théorique/pratique d’une durée de 40 heures. Ainsi, le modèle d’expansion utilisé doit être horizontal, ce qui trasnforme les pêcheurs en acteurs de leur propre transformation mais aussi acteurs de diffusion des technologiques pour les autres, et deviennent ainsi des références. Pour cela, nous devons respecter les limites individuelles et profiter de leurs compétences.

Le succès des pêcheurs qui sont devenus des producteurs sert d’exemple pour les autres et encourage la participation des jeunes pêcheurs au programme.

 

Il est possible de visiter les lieux du projet, sur rendez-vous, avec une priorité pour la période du Piracema, qui se produit entre novembre et avril. (De 1 à 30 visiteurs)

 

powered by contentmap
Commerce Équitable des Produits Biologiques (19 C)

Commerce Équitable des Produits Biologiques (19 C)

La pratique présente les actions développées par le Laboratoire de Mécanisation Agricole de l’Université d’État de Ponta Grossa (Lama/UEPG) dont le but est de renforcer la chaîne de production durable des produits bio de la région Centre-Est du Paran ...

Tourisme Rural dans l'Agriculture Familiale: Bienvenue à la Colonie (09 C)

Tourisme Rural dans l'Agriculture Familiale: Bienvenue à la Colonie (09 C)

« Bienvenue à la Colonie » est une association de petits agriculteurs destinée au développement de l’agro-tourisme. Grâce à elle, les petits agriculteurs en sont venus à offrir dans leurs propriétés, des activités d´hébergement, d´alimentation, des v ...

La Jeunesse Rurale - Projet Nouveaux Ruraux (03 C)

La Jeunesse Rurale - Projet Nouveaux Ruraux (03 C)

Le programme Nouveaux Ruraux cherche à former des jeunes à la gestion de projets durables en milieu rural grâce aux entités éducatives formelles appropriées, tout cela dans le but de créer des stratégies de diversification et de pluriactivité. Réalis ...

Certification de produits biologiques au moyen de systèmes de garantie participative (21 C)

Certification de produits biologiques au moyen de systèmes de garantie participative (21 C)

L’expérience fait référence aux actions développées par EMATER / RS-Ascar, en partenariat avec AREDE et Rede Ecovida de Agroecologia - Núcleo Missões, dans le but de contribuer à l’obtention du certificat de conformité biologique par les agriculteurs ...

Promotion du tourisme rural dans l'agriculture familiale: sentier de fleurs, de couleurs et de saveurs (22 C)

Promotion du tourisme rural dans l'agriculture familiale: sentier de fleurs, de couleurs et de saveurs (22 C)

La Voie des Fleurs, des Couleurs et des Saveurs est un itinéraire touristique commencé en 2008 dans la municipalité d'Ipiranga do Sul / RS. Il compte actuellement neuf propriétés qui se distinguent par la beauté de leurs jardins, la culture de plante ...

Diversification de la Production – Cantine de Vin Coloniale (11 C)

Diversification de la Production – Cantine de Vin Coloniale (11 C)

La mise en œuvre de la « Cantine de Vin Coloniale » sur la propriété de la famille Dal Pra a pour objectif la viabilisation technique et économique de la petite entreprise familiale en ajoutant de la valeur à la viticulture, et donc en générant des r ...

Durabilité des Communautés Autochtones (07 C)

Durabilité des Communautés Autochtones (07 C)

Le projet Durabilité des Communautés Autochtones vise à promouvoir la durabilité du mode de vie Guarani des communautés indigènes Tekoha Ocoy, à São Miguel do Iguaçu et Tekoha Añetete et Tekoha Itamarã dans la municipalité de Diamante D’Oeste. Ce son ...

Consortium Entrepreunarial entre les Coopératives de l’Agriculture Familiale (16 C)

Consortium Entrepreunarial entre les Coopératives de l’Agriculture Familiale (16 C)

Le Consortium Entrepreunarial entre les Coopératives de l’Agriculture Familiale vise à l’intégration des Coopératives de l’Agriculture Familiale en réseau, dans l’État, dont la finalité est la création d’une interrelation entre ces dernières et le ma ...

Projet Jardins Communautaires (20 C)

Projet Jardins Communautaires (20 C)

Le projet de jardins communautaires, développé depuis 2001, est une stratégie d'Eletrosul pour la gestion des zones à risque du système d'exploitation de l'énergie électrique, en sensibilisant les communautés sur les risques d'occupation irrégulière ...

Production Agroécologique Coopérative (12 C)

Production Agroécologique Coopérative (12 C)

Pour combler la nécessité de construire un environnement sain, propre et harmonieux, socialement responsable, pour répondre aux exigences de la chaîne de production et l’engagement et la qualité, la Coopérative des Producteurs Ecologistes de Garibald ...

Valorisation et Usage de Fruits Naturels pour Générer un Revenu (13 C)

Valorisation et Usage de Fruits Naturels pour Générer un Revenu (13 C)

Les techniciens de CETAP, par la réalisation d’un travail d’assistance dont l’objectif est de contribuer à l’affirmation de l’agriculture familiale et ses organisations, dont un principe de construction base sur une agriculture durable, selon les pri ...

Projet Apiculture et Méliponiculture (10 C)

Projet Apiculture et Méliponiculture (10 C)

Développé en partenariat avec des associations d’apiculteurs, le projet Apiculture et Méliponiculture (élevage des abeilles mélipones) a pour objectif de soutenir des communes locales pour assurer l’utilisation rationnelle de la biodiversité, ainsi q ...

Expérience de Solidarité (VS): Vie Communautaire (05 C)

Expérience de Solidarité (VS): Vie Communautaire (05 C)

Le projet « Expérience de Vie Soldaire » (EVS) est légitimé, formé et dirigé par des personnes qui ont les mêmes intérêts et principes et qui sont prêts à faire l’expérience d’une vie en commun. Cela constiste d’abord à mettre à disposition des autre ...

Projet Femmes du Café  (14 C)

Projet Femmes du Café (14 C)

Ceci est une méthodologie innovante d’assistance technique et extension rurale – ATER – auprès des femmes de l’agriculture familiale, dont la finalité est de promouvoir sa formation leur formation et organisation productive dans la culture du café. D ...

Inclusion Digitale pour la Jeunesse Rurale – “Un Oeil sur la Terre

Inclusion Digitale pour la Jeunesse Rurale – “Un Oeil sur la Terre" (15 C)

Le projet “Un Oeil sur la Terre” a pour objectif la création d’un télécentre avec internet haut débit, annexé au centre communautaire pour le Maintien de la Réforme Agraire “Butiá”, situé dans le district de Volta Grande, municipalité de Rio Negrinho ...

Jeunesse Rurale en Mouvement (PJRM) (06 C)

Jeunesse Rurale en Mouvement (PJRM) (06 C)

Le Projet « Jeunesse Rurale en Mouvement » cherche à renforcer le tissu social et organisationnel du territoire en encourageant la participation des jeunes dans les instances appropriées et les collectivités territoriales pour la discussion et la pri ...

Organisation des Producteurs d’Orange au moyen d’un Système Coopérativiste (17 C)

Organisation des Producteurs d’Orange au moyen d’un Système Coopérativiste (17 C)

L’orange en nature est l’une des alternatives de revenu viable sur le plan économique dans la région de Nova América da Colina, possédant un marché potentiel notable, grâce à la proximité des grands centres de consommation. Au début des années 2000, ...

Production de Biodiesel pour l’Insertion Sociale (08 C)

Production de Biodiesel pour l’Insertion Sociale (08 C)

Le projet « Production de Biodiesel pour l´Insertion Sociale » cherche, grâce à la disponibilité des déchets huileux dans la région côtière du Santa Catarina, à allier les activités des travailleurs locaux qui ont besoin d’accroître leur revenu et qu ...

Production de Produits Horticoles Bio dans la Région Nord du Paraná (18 C)

Production de Produits Horticoles Bio dans la Région Nord du Paraná (18 C)

La pratique présente des travaux développés durant 16 ans en matière de production horticole dans la gestion organique dans la région nord du Paraná, grâce à la productivité et à la qualité comparée et/ou supérieure à celle de l’agriculture conventio ...

Production de Poissons dans Nos Eaux (PPNA) (01 C)

Production de Poissons dans Nos Eaux (PPNA) (01 C)

La « Production de Poissons dans Nos Eaux » (PPNA) est un projet développé par ITAIPU Binacional qui favorise l’insertion sociale, valorise les pêcheurs et améliore la qualité de vie de ceux qui gagnent leur vie dans les eaux du Bassin Hydrographique ...

Projet Perfectionner l´Habitation Ruraux (02 C)

Projet Perfectionner l´Habitation Ruraux (02 C)

Le Projet « Perfectionner l´Habitation Ruraux » cherche à garantir l’accès à un logement de qualité, basé sur la coopération et la solidarité, pour les agriculteurs familiaux grâce à la sensibilisation aux programmes de logement rural, la mobilisatio ...

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7