Le Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus (Pacte de Forêt Riveraine) cherche à articuler les institutions publiques et privées, les gouvernements, les entreprises, la communauté scientifique et les propriétaires de terres afin de réunir leurs efforts et leurs ressources pour la restauration des forêts riveraines dans les 14 municipalités qui composent les Bassins Hydrographiques  des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus.

Débuté en 2011, le Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine a permis le diagnostic et l’élaboration de 41 projets de restauration, dont 21 projets ont déjà été implantés, avec une plantation effective de 6.824 plants natifs. 

 

A - Informations générales

 

DÉBUT: Septembre 2011 (en cours)

ENTITÉ EXÉCUTRICE: Comité de Gestion des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus – Comité Tijucas-Biguaçu

PARTEINARES: Mairies et Syndicats des Travailleurs Ruraux des 14 municipalités qui composent les Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus (Angelina, Antônio Carlos, Biguaçu, Bombinhas, Canelinha, Governador Celso Ramos, Itapema, Leoberto Leal, Major Gercino, Nova Trento, Porto Belo, Rancho Queimado, São João Batista e Tijucas), Secrétariat d’État en Développement Économique Durable de Santa Catarina – SDS/SC, Fondation de l’Environnement de Bombinhas – FAMAB, Syndicat des Industries de Poteria et Céramique pour la Construction du Vale do Rio Tijucas – SINCERVALE, Institut Çarakura, Auto Pista Litoral Sul, Sulcatarinense Mineração, Artefatos de Cimento, Britagem e Construções Ltda et Institut Chico Mendes de Conservation de la Biodiversité – ICMBio

PRÉSENTÉ PAR: Adalto Gomes, Edison Roberto Mendes Baierle, José Leal Silva Junior, Alessandra dos Anjos, Aline Luiza Tomazi, Tiago Manenti Martins et William Wollinger Brenuvida

RESSOURCES: Tiers

VALEUR APPROXIMATIVE: Jusqu’à US$ 5 mille

CATÉGORIE: Projet

THÈME PRINCIPAL: Environnement

MOTS-CLÉ: Restauration Écologique, Forêt Riveraine, Gestion de Ressources Hydriques, Comité de Bassin Hydrographique, Éducation Environnementale, Environnement.

PUBLIC-CIBLE: Propriétaires des terres depuis les sources et / ou situées sur les rives des cours d´eau, dans le cadre des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus. Entidatés pour développer / reproduire la pratique, Fondations et Secrétariats Municipaux de l’Agriculture et / ou de l’Environnement, Associations et / ou Syndicats des Travailleurs Ruraux, Comités de Gestion des Bassins Hydrographiques, et autres organismes liés à l’Environnement.

ÉTENDUE GÉOGRAPHIQUE: Micro-régional

Municipalités de la Micro-région : L’iniciative est présente dans les municipalités de Angelina, Antônio Carlos, Biguaçu, Bombinhas, Canelinha, Governador Celso Ramos, Itapema, Leoberto Leal, Major Gercino, Nova Trento, Porto Belo, Rancho Queimado, São João Batista et Tijucas, toutes situées dans l’État de Santa Catarina.

ZONE SPÉCIFIQUE D’IMPLANTATION: Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus.

 

B - Description de la pratique

 

1- ANTÉCÉDENTS

Les fleuves et les autres cours d’eau des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus ne sont pas les mêmes que les années antérieures. Au fil de l’histoire de l’occupation, une bonne partie de ces forêts riveraines ont été détruites et la pollution et l’envasement à causer des préjudices socioéconomiques et environnementales dans toute la région.

La région possède environ 527 km² sur une zone de préservation permanente (APP) sur les rives des fleuves et des sources, selon le Code Florestier Brésilien, alors qu’en 2003, il y avait environ 198 km² de zone qui ne respectait pas le Code Florestier, c’est-à-dire des zones de forêts riveraines sur les rives des fleuves et des sources dont la végétation native avait été retirée.

Une telle constatation a généré de grandes préocupations du Comité Tijucas-Biguaçu, qui est un organisme de collaboration local de type normatif, consultatif et délibératif, selon la Politique Nationale des Ressources Hydriques, étant formé de la représentation du Pouvoir Public, de la Société Civile et des utilisateurs de l’Eau.

En ce sens, face à la responsabilité concernant la protection des forêts riveraines, avec la coopération des représentants des municipalités qui font partie de la région, le Comité Tijucas-Biguaçu a signé en 2011, le Pacte de la Forêt Riveraine, qui dès lors, développe des actions pour la conservation et la récupération des forêts riveraines dans la région.

 

2- OBJECTIF GÉNÉRAL

Inciter à la restauration et à la préservation de la forêt riveraine entre les institutions publiques et privées, ainsi que les propriétaires des terres avec des sources et / ou situées sur les rives des cours d’eau.

Objectifs Spécifiques:

  • Promouvoir des actions éducatives afin d’inciter à la préservation environnementale et à la restauration de la forêt riveraine;
  • Implanter des projets de restauration de la forêt riveraine;
  • Inciter à la création de politiques municipales de stimulation à la restauration de la forêt riveraine.

 

3 - SOLUTION ADOPTÉE 

Les actions du Pacte de la Forêt Riveraine ont débuté en 2011. Pour l’exécution des objectifs du Pacte, sont réalisées les actions stratégiques suivantes:

  • Actions éducatives et de mobilisation – production et distribution de brochures et d’affiches. Réalisation de conférences et de concours dans les écoles, et des réunions des représentants municipaux pour la divulgation et la réalisation de l’inscription des personnes intéressées quant à la restauration des forêts riveraines;
  • Inscription des interessés pour le financement destiné à la restauration des forêts riveraines – réalisée par les représentants communautaires municipaux ou directement avec le Comité Tijucas-Biguaçu;
  • Diagnostic environnemental des zones de forêt riveraine à restaurer – réalisé par l’équipe technique du Comité Tijucas-Biguaçu, ainsi que les propriétaires des zones à restaurer, après l’inscription des personnes intéressées. A partir du diagnostic, le projet de restauration de la Forêt Riveraine est défini, celui-ci expliquera sa mise en œuvre. Chaque propriétaire est soumis aux règles de la législation environnementale relatives aux APPs, par ailleurs, peut décider, sur la largeur de la zone de forêt riveraine à restaurer ;
  • Implantation de projets de restauration des forêts riveraines – les projets de restauration sont implantés par les propriétaires des zones à restaurer et / ou au moyen d’actions auprès de la communauté locale. Le Comité Tijucas-Biguaçu fournit les plants natifs nécessaires, acquis avec différents partisans (généralement issus des compensations environnementales) et oriente techniquement l’exécution des techniques de restauration (isolement des facteurs de dégradation, plantation des plans natifs et / ou conduite de la régénération naturelle);
  • Maintien et surveillance – chaque propriétaire est responsable du maintien des zones de forêt riveraine en processus de restauration. Tous les semestres, lors des deux premières années à partir de la plantation des plants, l’équipe technique du Comité Tijucas-Biguaçu réalise une visite sur les lieux afin de surveiller et d’orienter quant à une éventuelle nécessité de reposition des plants.

 

 4 - RÉSULTATS OBTENUS

 Les principaux résultats obtenus depuis le début des actions conduites par le Pacte de la Forêt Riveraine sont : 

  • Inscription – 55 propriétaires inscrits pour la restauration de la forêt riveraine et des partenariats avec six (6) institutions pour la mise en place des projets de restauration;

  • Projets - diagnostic et élaboration de 41 projets de restauration, dont 21 ont déjà été implantés, avec la plantation effective de 6.824 plants natifs, soit un total de 15 hectares de forêt riveraine lors du processus de restauration;

  • Création et distribution des deux brochures – distribution de 10.000 brochures: “Apprentissage avec le Comité Tijucas – La Forêt Riveraine”, et “Apprentissage avec le Comité Tijucas – Restauration de la Forêt Riveraine”;

  • Concours de rédaction et dessin – ont été réalisées cinq (5) éditions du concours de dessin et six (6) éditions du concours de rédaction, toutes deux sur des thèmes relatifs à l’eau. En tout, 1.776 élèves ont participé à la formation basique;

  • Stimulation aux Politiques Publiques – soutien à la création du Décret Nº 1.345, du 29 mai 2015, qui a institué le Programme Municipal de Conservation et de Récupération des Forêts Riveraines de Porto Belo.

l convient de souligner que le Pacte de Forêt Riveraine est encore en phase d’exécution. Au fur et à mesure que de nouvelles contributions aient été concédées et / ou des partenariats effectués, de nouvelles zones des propriétaires enregistrés seront diagnostiqués et les projets respectifs de restauration seront implantés. De nouvelles inscriptions des personnes intéressées, pour la restauration de leur forêt riveraine, peuvent encore être effectuées.

 

5 - RESSOURCES NÉCESSAIRES

L’Équipe du Comité du Bassin Hydrographique du Fleuve Tijucas, compte sur des ressources détaillées par la suite.
Ressources Humaines: 
Équipe du Comité Tijucas-Biguaçu - 03 Techniciens de niveau supérieur (biologiste, ingénieur en aquaculture et journaliste) et 01 technicien de niveau secondaire (administratif); 
Équipements: 01 véhicule, ordinateurs, 01 GPS, 01 appareil photo, 01 mètre ruban, 01 pied à coulisse et 01 projecteur.
Intrants: Plants natifs, intrants pour la construction de clôtures (piquets de clôture, fils de fer, agrafes, etc.).

 

6 - TRANSFERT

La multiplication des pratiques et des techniques de restauration des forêts riveraines sont largement répandues, et peuvent être adoptées par d’autres institutions, qui permettent également la préservation de l’environnement. En tenant compte de l’idée centrale du projet afin de garantir de bonnes pratiques en faveur de l’environnement, principalement liées à la restauration des forêts riveraines sur des propriétés rurales, la présente conception, pouvant pour cela, être adoptée par des institutions qui offrent une assistance technique et une extension rurale (ATER), des secrétariats municipaux de l’agriculture, des entités de classe telles que les syndicats ruraux, outre les ONGs et les associations et tous autres comités relatifs aux bassins hydrographiques. 

 

7 - LEÇONS TIRÉES

Parmi les leçons tirées, il convient de souligner comme succès de la pratique, le rôle de mobilisation du comité de bassin hydrographique pour ces actions en faveur de la conservation et de la restauration des forêts riveraines. Etant donné qu’il s’agit d’un espace participatif, d’étendue régionale au niveau du bassin hydrographique et de l’activité déjà connue dans la région, leur activité garantit une grande crédibilité auprès des communautés concernées.

Pour cela, l’initiative du Pacte de Forêt Riveraine consiste à garantir les efforts intégrés ayant permis la mobilisation de la communauté pour cette cause et, la diminution conséquente des coûts des réforme pour les propriétaires, ce qui encourage la mise en place des actions élaborées. Parmi les obstacles, les utilisations historiques des APP pour les activités d’agriculture et d’élevage, la caractéristique rurale des municipalités sur de petites propriétés.

En tant que proposition de solution à ce problème, les réunions et les rencontres de sensibilisation et d’orientation légale, qui cherchent à clarifier l’importance de ces zones pour la préservation des ressources hydriques en quantité et qualité, cet intrant (l’eau) étant indispensable pour la continuité de la production et la vie dans les champs et les labours. A été également encouragé l’usage extrativiste de ces zones, à travers la plantation de plants natifs fruitiers qui peuvent être commercialisés ultérieurement en nature ou offerts, tels que des gelées et des pulpes de fruits. Est également attendue l’optimisation de la valeur ajoutée sur la zone à restaurer ce qui génère une possible alternative de revenu au propriétaire.

 

8 - ORIGINALITÉ DE LA PRATIQUE

Il existe plusieurs pratiques développées et en cours dans le pays, largement divulguées et destinées à la restauration des forêts ripariennes (forêts riveraines). Par ailleurs, la présente initiative, dans sa méthodologie et son application, a été conçue de forme originale. 

 

 

 

Il est possible de connaître la pratique à n’importe quelle époque de l’année, à travers une prise de rendez-vous au préalable.
Nº de visiteurs: jusqu’à 30 personnes.
 

powered by contentmap
Réseau Social Carbon: Récupération et Conservation (04 D)

Réseau Social Carbon: Récupération et Conservation (04 D)

Le projet du Réseau Carbone Social consiste au développement d´un travail de préservation et d´amélioration de l'environnement, intégré aux actions de développement socio-économique des territoires. Le projet articule des actions avec les paysans, les entreprises et les institutions engagées dans la ...

Leia Mais
Gestion des Residus Organiques (02 D)

Gestion des Residus Organiques (02 D)

Le Service Social du Commerce de l'État de Santa Catarina (SESC) a facilité la création du centre de compostage dans des hôtels dans les villes de Florianópolis, Blumenau et Lages, afin de promouvoir les actions de développement durable dans un projet éco-technique.  ...

Leia Mais
Sols à l’École’’ (08 D)

Sols à l’École’’ (08 D)

Malgré son importance pour les populations urbaines et rurales, et l’environnement, à de nombreuses reprises le mot “sols” est fréquemment relégué à une position de moindre importance ou même ignoré dans les actions d’éducation environnementale. Le Programa de Extensão Universitária Solo (Programme ...

Leia Mais
Restauration des Sources d’Eau (06 D)

Restauration des Sources d’Eau (06 D)

L’organisme Caritas Brésil de l’État de Rio Grande do Sul fait la promotion depuis 2010 de la restauration de sources d’eau des familles d’agriculteurs grâce au bénévolat dans les communautés, en impliquant familles, écoles, dirigeants locaux, décideurs politiques, techniciens agricoles et volontair ...

Leia Mais
Projet Eau: Connaissances pour la Gestion (03 D)

Projet Eau: Connaissances pour la Gestion (03 D)

«Eau: Connaissance pour la Gestion » est le projet de plus grande envergure au Brésil en matière de formation, d'éducation et de mobilisation sociale sur les ressources en eau. Le projet propose 30 000 places dans 33 formations gratuites dans 3 formes: Enseignement à Distance (EaD), Enseignement Sem ...

Leia Mais
Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus (09 D)

Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus (09 D)

Le Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus (Pacte de Forêt Riveraine) cherche à articuler les institutions publiques et privées, les gouvernements, les entreprises, la communauté scientifique et les propriét ...

Leia Mais
Projet Technologies Sociales pour la Gestion de l’Eau – TSGA (07 D)

Projet Technologies Sociales pour la Gestion de l’Eau – TSGA (07 D)

Le projet Technologies sociale pour la Gestion de l’Eau (TGSA), sélectionné dans un avis public du Programme socio-environnemental de Petrobras, a débuté ses activités en 2007 avec l’objectif de renforcer l’utilisation durable de l’eau grâce au soutien des capacités de gestion locale de municipalité ...

Leia Mais
 Récupération des Sources d’Eau en Zone Rurale (01 D)

Récupération des Sources d’Eau en Zone Rurale (01 D)

Afin d'assurer l'approvisionnement des communautés rurales en eau de bonne qualité, la municipalité de Guaraniacu a mis en place en 2009 un projet pour encourager la préservation des ressources en adoptant la technique de protection sol-ciment. ...

Leia Mais
Programme Forêts Légales (05 D)

Programme Forêts Légales (05 D)

Le projet « Matas Legais » cherche à développer des actions de préservation, de sensibilisation environnementale et de promotion des forêts afin de préserver et restaurer les vestiges des forêts indigènes, ce qui améliorera la qualité de vie de la population et augmentera le développement de la forê ...

Leia Mais
  1. 1
  2. 2
  3. 3