«Eau: Connaissance pour la Gestion » est le projet de plus grande envergure au Brésil en matière de formation, d'éducation et de mobilisation sociale sur les ressources en eau. Le projet propose 30 000 places dans 33 formations gratuites dans 3 formes: Enseignement à Distance (EaD), Enseignement Semi-Présentiel et Enseignement Autodidactique. Les cours sont dispensés en portugais et en espagnol pour former des personnes à la gestion des ressources en eau au Brésil et dans les autres pays d'Amérique Latine

Jusqu´à mai 2015; plus de 11 000 personnes ont été formées au Brésil et dans d'autres pays d'Amérique Latine et plus d'un million et six cent mille actions de communication ont été développées, soit six fois plus que ce qu'il avait été prévu lors de la conception du projet. 

 

A - Information Générale

 

DEBUT: Août 2011 (en cours)

ENTITÉS EXECUTRICE: Fondation du Parc Technologique d´Itaipu (FPTI); Agence Nationale de l'Eau (ANA)

PRÉSENTÉ PAR: Eloiza Dal Pozzo Chibiaqui 

RESSOURCES: Propres

VALEUR: Inférieur à US$25 000,00

CATÉGORIE : Projet

DOMAINE THEMATIQUE PRINCIPAL: Environnement

MOTS CLES : Ressources en eau; eau; formation; Enseignement à distance; Comités des bassins versants; Gestionnaires de l'eau; société civile.

PUBLIC CIBLE : Membres des comités de bassins versants , institutions qui font partie du Système National de Gestion des ressources hydriques (SINGREH), agents de gestion, jeunes et autres personnes actives dans des domaines liés à l'eau.

LOCALISATION: Région urbaine

ETENDUE GEOGRAPHIQUE: internationale

ZONE SPÉCIFIQUE DE MISE EN OEUVRE : Parc Technologique d´Itaipu

 

B - Description de La Pratique

 

1- CONTEXTE

Le besoin croissant d'améliorations dans la gestion des ressources en eau a conduit au lancement du projet. Depuis la création de la Politique Nationale des ressources en eau en 1997, la demande de formation a considérablement augmenté en raison des pénuries d'eau et des besoins en formation des professionnels travaillant avec la gestion des ressources en eau. Avant la mise en œuvre du projet, l'Agence Nationale de l'Eau (ANA) proposait certaines formations à petite et moyenne échelle. Grâce à des visites de l'ANA à Itaipu Binacional et à la Fondation du Parc Technologique d´ITAIPU (FPTI), les techniciens et les gestionnaires des trois institutions ont identifié le besoin commun de renforcement des formations sur 6 grands thèmes: la Sécurité des Barrages; Hydrologie et Hydrométrie; Qualité de l'Eau; Planification et Gestion des Ressources en Eau; Education et  Participation Sociale et Géo-traitement pour les acteurs impliqués dans la gestion des ressources en eau

En outre, il a été noté que ces trois institutions ont les ressources humaines nécessaires au développement d'un projet de cette ampleur. L'ANA et Itaipu Binacional disposent de techniciens et de professionnels qualifiés dans le domaine de l'environnement, et la FPTI, a « l'eau » comme un des thèmes qui guident les actions stratégiques de l'institution, et dispose de connaissances dans les domaines de l'enseignement à distance  et de gestion de projets.

 

2- OBJECTIF GÉNÉRAL

Habiliter des personnes au Brésil et en Amérique Latine pour la bonne gestion de l'eau.

Objectifs spécifiques :

• Former 10 000 personnes en 3 ans ;

• Promouvoir l'apprentissage de l'utilisation consciente de l'eau pour les jeunes, car ils seront les futurs gérants des ressources;

• Organiser des actions de communication et de mobilisation sociale dans la population;

• Contribuer à la formation des gestionnaires publics et privés actuels et futurs, et contribuer à la participation active de la société dans la gestion des ressources en eau.

 

3 - SOLUTION RETENUE

L’ANA, la FPTI et Itaipu ont uni leurs forces pour promouvoir des activités éducatives et de sensibilisation par le biais de 33 formations gratuites. Les demandes de formation sont envoyées à l'ANA par des institutions liées au SINGREH qui ont identifié les besoins de formation. Les contenus des cours sont structurés par l'équipe du projet et par de personnels embauchés qui répondent directement aux besoins identifiés.

Ceux qui sont intéressés par la formation ont accès à un site  (www.aguaegestao.com.bren portugais et en espagnol, où sont présentés les cours dispensés, les procédures d’inscription, les dates des cours et d’autres informations, telles que le public cible, le programme et le curriculum.

Pour suivre les cours, le demandeur doit s´inscrire sur le site web en fournissant des informations sur son profil académique et professionnel. Les informations seront analysées pour sélectionner les étudiants. Peuvent participer aux cours ceux qui ont le profil compatible avec le public cible de chaque formation.

Les 33 cours sont divisés en trois types d'éducation: 18 cours entièrement à distance, 13 cours semi-présentiels et 2 autodidactiques. Tous les cours sont gratuits, cependant pour les semi-présentiels, les frais de voyage, d´hébergement et le séjour du participant seront pris en charge par l'établissement d'origine de l'étudiant, ou l’étudiant lui-même.

Les principaux mode de divulgation du projet se font à travers des sites web, des réseaux sociaux (www.facebook.com/aguaegestao, www.twitter.com/aguaegestao e www.youtube.com/aguaegestao), des dossiers de presse envoyés aux médias et des newsletters.

Les entités exécutrices accompagnent les formations pour améliorer et ajuster les actions d'enseignement à distance, contrôler les taux d'abandon, et répondre aux questions récurrentes dans les cours avancés à distance.

 

4 - RÉSULTATS OBTENUS

Ce projet forme la plus grande initiative de «Développement Technologique, Formation, Communication et Diffusion de l'Information en Gestion Intégrée des Ressources Hydriques » du Plan National des Ressources en Eau (PNRH) du Brésil.

• Jusqu'à mai 2015, plus de 11.000 personnes ont été formés au Brésil et dans les autres pays d'Amérique Latine;

• Plus d'un million et six cent mille activités de communication ont été développées, six fois plus que ce qui avait été prévu lors de la conception du projet;

• Le contenu technique sur les 6 thèmes déjà mentionné est disponible pour les institutions qui souhaitent reproduire le contenu, basé sur une licence de droit d'auteur qui permet à d'autres institutions de le reproduire gratuitement, augmentant ainsi le nombre de bénéficiaires;

• Selon le contrôle effectué par le biais des rapports de profil des groupes, le public cible a été atteint. L'apprentissage effectif est mesuré de deux façons. Dans les cours semi-présentiels, une évaluation pratique est faite pendant les cours de terrain. Par exemple, pour le cours «Inspection de la Sécurité des Barrages», les élèves sont évalués selon le rapport d'inspection qu´ils produisent pendant la classe sur le terrain. Dans les cours d'enseignement à distance, en plus des forums de discussion, sont organisés des questionnaires et des activités discursives, avec des questions ouvertes et fermées. Les élèves qui atteignent une moyenne 6.0 sont admis. Les étudiants admis conformément aux paramètres présentés reçoivent leur certificat;

• Le Projet a lancé un jeu électronique qui simule un bassin hydrographique, jeu innovant pour attirer l'attention des jeunes et diffuser parmi eux les concepts de la gestion des ressources en eau. En moins d'un an, le jeu comptabilise déjà plus de 3000 parties;

• L'impact direct des actions développées par le projet se mesure par la diffusion de connaissances techniques sur les 6 thèmes développés. Dans le thème de la Sécurité des Barrages, par exemple, une nouvelle Politique Nationale pour la Sécurité des Barrages (loi 12334/2010) a été lancée en 2010. Les professionnels n´avaient alors pas la formation technique exigée par la nouvelle politique, et donc les cours du projet ont répondu à ce besoin, en formant les professionnels travaillant dans le domaine;

• L'équipe du projet est en lien avec les écoles publiques de l´Etat de São Paulo et du District Fédéral Brasilia pour qu´un cours spécifique soit dispensé et le jeu électronique utilisé comme support pédagogique dans les écoles. Il y a donc déjà un lien avec ces deux territoires, mais nous espérons que progressivement tous les États adhèreront.

 

Le Projet a déjà reçu trois prix:

• Prix Innova World de l´Innovation Sociale (2013)

• Prix Ozires Silva pour l'Entrepreneuriat dans l'Enseignement (2014)

• Prix Expression de l´Écologie (2015)

 

5 - RESSOURCES NÉCESSAIRES 

 

L'équipe du projet travaille dans trois endroits différents:

 

• A l’ANA à Brasilia (DF), avec une équipe de trois experts et un gestionnaire en ressources en eau;

• Dans la FPTI à Foz do Iguaçu travaillent 13 professionnels: gestionnaire du plan, journaliste, analyste en communication, analyste en approvisionnement, analyste de systèmes, éducateurs, administrateurs, coordinateur des tuteurs , stagiaire en pédagogie et designer en matériel pédagogique;

• Chez Itaipu Binacional, également à Foz do Iguaçu, les professionnels travaillent principalement sur le développement de cours sur des thèmes liés entre autres à la sécurité des barrages, la qualité de l'eau et de l'hydrologie.

 

Les ressources nécessaires sont les salles, les ordinateurs, les téléphones et autres équipements de bureau. Pour les classes présentielles, le matériel nécessaire est établi en fonction de chaque cours.

 

Pour qu´un étudiant participe aux cours du projet, il doit disposer d'un ordinateur avec accès à Internet (à la maison, au bureau, au cyber café, etc.). Dans le cas des cours semi-présentiels, comme déjà souligné, les frais de déplacement, de nourriture et de séjour dans la ville où se dérouleront les cours sont à la charge de l'étudiant ou de son établissement d'origine. Toutes les autres nécessités sont fournies par le projet, comme le matériel d'apprentissage, les tuteurs, les enseignants et les éléments nécessaires pour les classes présentielles.

 

6 - DIFFUSION

Construit pour encourager la reproduction, les contenus du projet sont produits sur la base d'une licence de droit d'auteur qui permet à d'autres institutions de les reproduire gratuitement, augmentant l'éventail des bénéficiaires. Une des institutions qui s’est intéressée au projet était l'Université Fédérale de Bahia pour la reproduction du cours Sécurité des Barrages. L'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC) s’est mis d’accord avec la FPTI pour la création d´un accord similaire à celui développé.

 

7 - LEÇONS RETENUES

L'accord entre les institutions est une leçon apprise. Une institution seule ne pourrait jamais développer un projet d’une telle envergure. Travailler ensemble exige une volonté de dialogue et d'apprentissage collectif.

Une difficulté majeure pour le développement du projet a été l´articulation adéquate à la préparation de chaque cours, qui suit les étapes suivantes: réunion d'équipe technique pour définir le contenu du cours ; embauche de professionnels pour la rédaction du contenu; révision et validation du contenu; ajustements et enfin transposition dans l´environnement d'apprentissage virtuel. Toutes ces étapes sont longues et nécessitent beaucoup de discussions et de révisions pour harmoniser le contenu. Les processus d'embauche du projet ont tendance à être lents, parce qu'ils suivent différentes législations. Ce sont des étapes nécessaires puisque les ressources du Projet sont publiques. Les défis ont été causés et relevés par la planification de la mise en œuvre de l'accord.

En outre, malgré les efforts pour présenter une offre significative de la formation, cette initiative ne répond pas à toutes les demandes de formation en ressources hydriques, qui sont toujours plus sollicitées par les acteurs directement impliqués dans le domaine. De ce fait, les processus éducatifs doivent être poursuivis et il est nécessaire de construire de nouvelles alliances pour la poursuite du projet. Ce projet est une réussite grâce à son innovation dans les processus éducatifs et ses stratégies pour atteindre le public.

 

Il est possible de visiter les bureaux du projet, à tout moment de l'année sur rendez-vous pris au moins 2 jours à l'avance. (Jusqu’à 10 personnes)

 

powered by contentmap
Restauration des Sources d’Eau (06 D)

Restauration des Sources d’Eau (06 D)

L’organisme Caritas Brésil de l’État de Rio Grande do Sul fait la promotion depuis 2010 de la restauration de sources d’eau des familles d’agriculteurs grâce au bénévolat dans les communautés, en impliquant familles, écoles, dirigeants locaux, décideurs politiques, techniciens agricoles et volontair ...

Leia Mais
Projet Technologies Sociales pour la Gestion de l’Eau – TSGA (07 D)

Projet Technologies Sociales pour la Gestion de l’Eau – TSGA (07 D)

Le projet Technologies sociale pour la Gestion de l’Eau (TGSA), sélectionné dans un avis public du Programme socio-environnemental de Petrobras, a débuté ses activités en 2007 avec l’objectif de renforcer l’utilisation durable de l’eau grâce au soutien des capacités de gestion locale de municipalité ...

Leia Mais
Projet Eau: Connaissances pour la Gestion (03 D)

Projet Eau: Connaissances pour la Gestion (03 D)

«Eau: Connaissance pour la Gestion » est le projet de plus grande envergure au Brésil en matière de formation, d'éducation et de mobilisation sociale sur les ressources en eau. Le projet propose 30 000 places dans 33 formations gratuites dans 3 formes: Enseignement à Distance (EaD), Enseignement Sem ...

Leia Mais
Gestion des Residus Organiques (02 D)

Gestion des Residus Organiques (02 D)

Le Service Social du Commerce de l'État de Santa Catarina (SESC) a facilité la création du centre de compostage dans des hôtels dans les villes de Florianópolis, Blumenau et Lages, afin de promouvoir les actions de développement durable dans un projet éco-technique.  ...

Leia Mais
Sols à l’École’’ (08 D)

Sols à l’École’’ (08 D)

Malgré son importance pour les populations urbaines et rurales, et l’environnement, à de nombreuses reprises le mot “sols” est fréquemment relégué à une position de moindre importance ou même ignoré dans les actions d’éducation environnementale. Le Programa de Extensão Universitária Solo (Programme ...

Leia Mais
 Récupération des Sources d’Eau en Zone Rurale (01 D)

Récupération des Sources d’Eau en Zone Rurale (01 D)

Afin d'assurer l'approvisionnement des communautés rurales en eau de bonne qualité, la municipalité de Guaraniacu a mis en place en 2009 un projet pour encourager la préservation des ressources en adoptant la technique de protection sol-ciment. ...

Leia Mais
Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus (09 D)

Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus (09 D)

Le Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus (Pacte de Forêt Riveraine) cherche à articuler les institutions publiques et privées, les gouvernements, les entreprises, la communauté scientifique et les propriét ...

Leia Mais
Programme Forêts Légales (05 D)

Programme Forêts Légales (05 D)

Le projet « Matas Legais » cherche à développer des actions de préservation, de sensibilisation environnementale et de promotion des forêts afin de préserver et restaurer les vestiges des forêts indigènes, ce qui améliorera la qualité de vie de la population et augmentera le développement de la forê ...

Leia Mais
Réseau Social Carbon: Récupération et Conservation (04 D)

Réseau Social Carbon: Récupération et Conservation (04 D)

Le projet du Réseau Carbone Social consiste au développement d´un travail de préservation et d´amélioration de l'environnement, intégré aux actions de développement socio-économique des territoires. Le projet articule des actions avec les paysans, les entreprises et les institutions engagées dans la ...

Leia Mais
  1. 1
  2. 2
  3. 3