Afin d'assurer l'approvisionnement des communautés rurales en eau de bonne qualité, la municipalité de Guaraniacu a mis en place en 2009 un projet pour encourager la préservation des ressources en adoptant la technique de protection sol-ciment.

Depuis le début, environ 350 propriétés de Guaraniacu ont bénéficié de ce projet, un total de 400 sources d’eau ont été protégées jusqu’en 2014. Ce projet a réduit le risque de pénurie d'eau dans les zones rurales.   

 

A - Informations Générales

 

DEBUT: mai 2009 (en cours)

RESPONSABLE DU PROJET: Municipalité de Guaraniacu, Paraná

PARTENAIRES: Maison Familiale Rurale/Education dans la Campagne; Système des Coopératives de Crédit Rural avec Interaction Solidaire (CRESOL); Coopérative Laitière Agricole Familiale avec Interaction (COOPLAF)

PRÉSENTÉ PAR: Celis Glavia de Souza 

RESSOURCES: Propres

COÛT : Jusqu'à US$ 5,000.00 (par unité construite)

CATÉGORIE: Projet

DOMAINE THEMATIQUE PRINCIPALE: Environnement

MOTS-CLÉS: Sol-ciment; Qualité de l'eau; protection des sources d’eau; Municipalité de Guaraniacu; Pénuries.

PUBLIC CIBLE: Agriculteurs et autres habitants des zones rurales.

ETENDU GEOGRAPHIQUE: Commune

ZONE SPECIFIQUES D’ÉXECUTION: Municipalité de Guaraniacu

 

B - Description de La Pratique

 

1- CONTEXTE

Dans la municipalité de Guaraniacu, située dans la région Ouest de l'État du Paraná, près de la moitié de la population vit dans les zones rurales, où une grande partie de l'eau potable utilisée pour la consommation humaine et dans les activités économiques est obtenue en capturant de l’eau des puits artésiens et des sources. 

En général, quand l'eau a été captée dans les sources, elle est seulement canalisée et dirigée vers les principaux points d'utilisation, puisqu’elle a pu être contaminée. La contamination est principalement due aux animaux à sang chaud proches des sites des points de collecte d'eau exposés et non traités. Les matières fécales de ces animaux, après la pluie, peuvent contaminer l'eau si les points de ramassage ne sont pas correctement protégés.

A partir du besoin d'assurer la qualité de l'eau consommée par la population établie dans les zones rurales de la municipalité, en sensibilisant les agriculteurs et petits propriétaires ruraux à l'importance de la consommation de l'eau potable de qualité, et en se basant sur le développement d'expériences régionales, la municipalité de Guaraniacu a mis en place un projet pour encourager et aider les habitants des zones rurales de la municipalité dans la protection des sources et le traitement des eaux en appliquant la technique sol-ciment.

 

2- OBJECTIF GÉNÉRAL

Améliorer la qualité de l'eau dans les exploitations rurales dans la municipalité de Guaraniacu en protégeant les sources avec une technique appropriée, combinée avec des conseils pour la population locale quant à leur traitement pour assurer un approvisionnement continu.

Les objectifs spécifiques :

•Encourager une augmentation du débit d'eau disponible grâce au captage d´eau dans les sources, réduisant le risque de sécheresse dans les zones rurales de la municipalité;

•Réduire le risque de contamination et améliorer la qualité de l'eau disponible pour une utilisation dans les propriétés agricoles;

•Veiller à l´amélioration de la qualité de l'environnement des propriétés rurales en favorisant le reboisement ;

•Sensibiliser la population rurale sur les avantages de la mise en œuvre du projet de protection des sources et du traitement en continu de l'eau prélevée.

 

3 - SOLUTION RETENUE

Choix d'une protection «sol-ciment», technique la plus appropriée pour la protection des sources de la municipalité. Cette technique, plus détaillée dans le fichier annexé, est strictement conforme au processus de récupération et de conservation des sources, ce qui permet une grande efficacité dans l'amélioration de la qualité de l' eau pour la consommation humaine et la sécurité de l'approvisionnement continu;

•Formation des techniciens de la mairie pour l´application de la technique et conseils aux utilisateurs sur la maintenance du système ;

•Mener une large diffusion dans les zones rurales, en partenariat avec les médias locaux pour montrer au public l'importance d'adopter la technique de protection des sources. Les organisations partenaires (la CRESOL et la Coopérative Lait Agriculture Familiale avec Interaction, COOPLAF) collaborent également pour diffuser et encourager les producteurs de la région à mettre en œuvre le système de protection des sources, avec le soutien technique de la municipalité en cas de besoin;

•Établir un calendrier pour la mise en œuvre de la protection des sources selon la demande des parties intéressées. 

•Les travaux sont réalisés avec l'accompagnement du technicien responsable. Le propriétaire intéressé est responsable de la disponibilité du matériel nécessaire, ainsi que de la main d’œuvre pour aider à protéger la source. Les étudiants de la Maison Familiale Rurale aident également à la réalisation des travaux. Le technicien oriente les intéressés sur le besoin de reboisement des zones entourant la zone de la source et du traitement de l'eau et de la maintenance du système, car l'entretien constant du traitement de l'eau pour le fonctionnement efficace du système est nécessaire.

 

4 - RÉSULTATS OBTENUS

Environ 400 sources protégées dans les zones rurales de la municipalité de Guaraniacu entre les années 2009-2014:

•Amélioration de l'accès à l'eau dans les petites exploitations aussi bien pour la consommation humaine que la consommation animale, grâce à l'augmentation du volume d'eau stocké et à la grande couverture de végétation locale;

•Améliorer la qualité de l'environnement de la propriété par le reboisement mené dans les zones autour des sources; 

•Réduction de la pollution et amélioration de la qualité de l'eau conformément au décret 2914/2011 du Ministère de la Santé brésilien sur le traitement de l´eau approprié. Durant le travail réalisé par l’AMARAL en 2013, les indicateurs de qualité de l'eau sont relevés sur une source protégée avant et après le traitement, lorsque l'eau semble être le plus approprié à la consommation humaine ;

•Grâce au travail de sensibilisation et d'éveil, les agriculteurs ont eux-mêmes cherché volontairement l'aide de la municipalité, par l'intermédiaire du Ministère de l'Environnement 

 

5 - RESSOURCES NÉCESSAIRES

•Matériel nécessaire pour la mise en œuvre des travaux de protection des sources (pierre de fer, ciment, terre vierge, sable, eau, tubes de 100mm, tubes de  32mm);

•Véhicule;

•Technicien en environnement;

•Main d´œuvre locale pour les travaux;

•Analyses de l’eau en laboratoire;

 

•Produits pour le traitement de l'eau.

 

 

6 - DIFFUSION

Le projet a été adopté avec beaucoup d'intérêt par les communautés rurales dans la municipalité de Guaraniacu, car une grande partie de la population a été sensibilisée à l'importance de préserver les sources pour une garantie d'approvisionnement continu en eau propre à la consommation. La reproduction de la technique de protection des sources, en grande partie en raison de la réussite des projets mis en œuvre et du faible coût de déploiement, s´est faite principalement grâce au "bouche à oreille" au sein de la communauté elle-même.

On a également constaté dans la presse locale que les municipalités voisines de Guaraniacu ont adopté des pratiques similaires et appliquent la technique jusque dans les zones rurales, et que beaucoup de personnes cherchent à échanger des expériences dans des forums, des réunions et des visites techniques.

 

7 - LEÇONS RETENUES

La projet a été bien accueilli par la population résidant dans les zones rurales de la municipalité où l'accès à l'eau potable n’est pas garanti par les services publics. 

Ainsi, la protection des sources est une alternative viable et abordable.

Il est important d’affirmer qu´il est essentiel de traiter l'eau de façon constante comme établie par la loi en vigueur, dans les normes pour l'eau potable, en parallèle de la protection des sources afin que l´eau soit propre à la consommation humaine. Ceci est encore un défi à relever pour les responsables techniques, puisque la plupart des personnes qui adoptent ce processus finissent par ne pas effectuer périodiquement le traitement de l'eau, rendant le système moins efficace au fil du temps. 

 

8 - ORIGINE DE LA PRATIQUE

Cette technique a été adoptée à Guaraniacu compte tenu du travail déjà effectué avec succès par Itaipu Binacional qui a créé un programme précurseur dans l'État du Paraná, Cultiver la Bonne Eau, pour donner une contribution locale à la lutte contre le changement climatique et d'autres déséquilibres environnementaux causés par l'homme. Une des caractéristiques de notre programme est la technique de récupération, de conservation et d'entretien des sources, qui affecte directement l'eau qui arrive jusqu´au fleuve Paraná qui alimente la centrale hydroélectrique de Itaipu.  

Une autre entreprise qui s´est dédiée à cette pratique était la Coopérative Agroindustrielle de Cascavel (COOPAVEL) qui, depuis le début du projet Eau Vive COOPAVEL/Syngenta en 2004 et jusqu´à l'année 2012, a restauré environ 6 500 sources au Brésil, afin d'améliorer la quantité et la qualité de l'eau consommée par les agriculteurs.

Le traitement de l'eau est effectué conformément aux dispositions du décret 2912/2012 -MS qui recommande l'ajout de chlore, substance bactéricide à faible coût qui a le pouvoir d'éliminer les agents pathogènes et apporte sécurité lorsqu'il est utilisé sur des dosages établis. Des tests en laboratoire périodiques sont également réalisés pour obtenir de nouvelles informations physico-chimiques et biologiques afin de déterminer si il y a eu une amélioration de la qualité de l'eau.

 

Il est possible de visiter la commune pour plus d’informations sur le projet, sur rendez-vous. (Jusqu’à 30 personnes)

 

Attachments:
Download this file (fonte protegida solo-cimento.jpg)fonte protegida solo-cimento.jpg[ ]113 kB
Download this file (passo a passo.jpg)passo a passo.jpg[ ]445 kB
powered by contentmap
Sols à l’École’’ (08 D)

Sols à l’École’’ (08 D)

Malgré son importance pour les populations urbaines et rurales, et l’environnement, à de nombreuses reprises le mot “sols” est fréquemment relégué à une position de moindre importance ou même ignoré dans les actions d’éducation environnementale. Le Programa de Extensão Universitária Solo (Programme ...

Leia Mais
Programme Forêts Légales (05 D)

Programme Forêts Légales (05 D)

Le projet « Matas Legais » cherche à développer des actions de préservation, de sensibilisation environnementale et de promotion des forêts afin de préserver et restaurer les vestiges des forêts indigènes, ce qui améliorera la qualité de vie de la population et augmentera le développement de la forê ...

Leia Mais
Gestion des Residus Organiques (02 D)

Gestion des Residus Organiques (02 D)

Le Service Social du Commerce de l'État de Santa Catarina (SESC) a facilité la création du centre de compostage dans des hôtels dans les villes de Florianópolis, Blumenau et Lages, afin de promouvoir les actions de développement durable dans un projet éco-technique.  ...

Leia Mais
Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus (09 D)

Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu et des Bassins Contigus (09 D)

Le Pacte pour la Restauration de la Forêt Riveraine des Bassins Hydrographiques des Fleuves Tijucas et Biguaçu, et des Bassins Contigus (Pacte de Forêt Riveraine) cherche à articuler les institutions publiques et privées, les gouvernements, les entreprises, la communauté scientifique et les propriét ...

Leia Mais
 Récupération des Sources d’Eau en Zone Rurale (01 D)

Récupération des Sources d’Eau en Zone Rurale (01 D)

Afin d'assurer l'approvisionnement des communautés rurales en eau de bonne qualité, la municipalité de Guaraniacu a mis en place en 2009 un projet pour encourager la préservation des ressources en adoptant la technique de protection sol-ciment. ...

Leia Mais
Projet Technologies Sociales pour la Gestion de l’Eau – TSGA (07 D)

Projet Technologies Sociales pour la Gestion de l’Eau – TSGA (07 D)

Le projet Technologies sociale pour la Gestion de l’Eau (TGSA), sélectionné dans un avis public du Programme socio-environnemental de Petrobras, a débuté ses activités en 2007 avec l’objectif de renforcer l’utilisation durable de l’eau grâce au soutien des capacités de gestion locale de municipalité ...

Leia Mais
Réseau Social Carbon: Récupération et Conservation (04 D)

Réseau Social Carbon: Récupération et Conservation (04 D)

Le projet du Réseau Carbone Social consiste au développement d´un travail de préservation et d´amélioration de l'environnement, intégré aux actions de développement socio-économique des territoires. Le projet articule des actions avec les paysans, les entreprises et les institutions engagées dans la ...

Leia Mais
Projet Eau: Connaissances pour la Gestion (03 D)

Projet Eau: Connaissances pour la Gestion (03 D)

«Eau: Connaissance pour la Gestion » est le projet de plus grande envergure au Brésil en matière de formation, d'éducation et de mobilisation sociale sur les ressources en eau. Le projet propose 30 000 places dans 33 formations gratuites dans 3 formes: Enseignement à Distance (EaD), Enseignement Sem ...

Leia Mais
Restauration des Sources d’Eau (06 D)

Restauration des Sources d’Eau (06 D)

L’organisme Caritas Brésil de l’État de Rio Grande do Sul fait la promotion depuis 2010 de la restauration de sources d’eau des familles d’agriculteurs grâce au bénévolat dans les communautés, en impliquant familles, écoles, dirigeants locaux, décideurs politiques, techniciens agricoles et volontair ...

Leia Mais
  1. 1
  2. 2
  3. 3