REPROTEC cherche à augmenter la productivité de l'élevage de découpe grâce à l'amélioration des indices zootechniques, avec des actions de recherche et d'extension et des technologies adaptées aux conditions de la région. Actions d'assistance technique, organisation des producteurs, et accès au crédit rural, tient compte des exigences de la famille et la réalité du lieu d'insertion des propriétés. Le diagnostic de propriété était l'étape initiale pour définir les actions d'intervention à court, moyen et long terme, dont six propriétés de référence ont été implantées dans les communes composées des plus grands troupeaux de gros bovins dans la région de Serra Catarinense.

A partir de l'optimisation du travail d'intervention les propriétés sont une référence dans la région, en ouvrant les enclos pour des actions de diffusion de l'expérience. Des propriétés suivies ont réduit l'âge de la mise au troupeau des génisses durant l'année, les indices de natalité ont augmenté de 50%, les veaux sont commercialisés plus lourds et abattent les jeunes animaux avec des croisements orientés vers le marché, en donnant la propriété à l'abattage de carcasses optimal et la valeur ajoutée, lorsqu'ils sont comparés à l'élevage traditionnel. Durant 24 mois d'exécution du projet 4.585 producteurs ruraux ont été formés grâce aux actions d'extension rurale.

 

A - Informations générales

 

DÉBUT: Décembre 2011 (en cours)

ENTITÉ EXÉCUTRICE: Entreprise de Recherche Agropécuaire et Extension Rurale de Santa Catarina (EPAGRI); Association Rurale de Lages - Exécuteur; Fonds de Soutien à la Recherche et l'Innovation de l'Etat de Santa Catarina - FAPESC - Bailleur

PARTENAIRES: Syndicat Rural de São Joaquim, Syndicat Rural de Lages, Mairie Municipale de São Joaquim, Mairie Municipale de Capão Alto

PRÉSENTÉ PAR: Cassiano Eduardo Pinto e Newton Borges da Costa Júnior

RESSOURCESPropres et de tiers

FONDS: Entre US$10.000 e US$15.000  

CATEGORIE: Projet

DOMAINE THÉMATIQUE PRINCIPAL: Agriculture

MOTS-CLÉ: Gestion des Pâturages, Technologies de Procédé, Agropécuaire Familial, Rentabilité, Conservation de la Biodiversité, Extension Rurale, Puits de Carbone

PUBLIC CIBLE: Eleveurs Familiers, Agriculteurs, Techniciens, Étudiants, Coopératives d'Assistance Technique, Associations Professionnelles, Associations Rurales, Dirigeants Locaux

LOCALISATION: Zone rural

ÉTENDUE GÉOGRAPHIQUE: Micro-régional

DOMAINE SPÉCIFIQUE D'IMPLANTATION: Régiom Montagneuse de Santa Catarina, essentiellement  les communes de São Joaquim, Lages, Capão Alto, São José do Cerrito, Painel, Palmeira et Bom Jardim da Serra

 

B - Description de La Pratique

 

1 -CONTEXTE

Le modèle de développement agropécuaire catarinense a modifié la physionomie du paysage, en transformant les biomes naturels dans les systèmes agropécuaires. Dans cette optique, bien que les pâturages naturels aient perdus une grande partie de sa couverture originale, Santa Catarina a des enclos de champ et des champs en altitude dans le Biome de la forêt atlantique la principale base alimentaire de gros élevage dans le Plateau Catarinense.

L'amènagement de ce paysage a une fonction écologique et économique primordiale, par les revenus générés de l'élevage de gros bétail, potentiel touristique grâce aux beautés imprenables régionales, et une énorme fonction écologique. Ces champs se caractérisent par une ressource naturelle d'une valeur inestimable due à sa biodiversité, par la couverture végétale qui permettent aux sols de les soutenir, et par la production économique du gros bétail.

La grande difficulté de la préservation des champs du Plateau Catarinense sont les faibles indices de productivité atteints, restant exposé à divers types de pression pour le remplacement par des cultures plus rentables tels que les forêts cultivés et les cultures annuelles. En grande partie, ces cultures implantées n'incluent pas les capacités édaphoclimatiques régionales, provoquant des pertes de biodiversité, dégradation du sol, fragmentation du paysage, et des problèmes d'exode rural faute d'alternatives économiques.

L'amélioration et la gestion des pâturages naturels se présentent comme une alternative viable pour la conservation productive des pâturages naturels de la région montagneuse catarinense, étant donné que l'exploitation agricole dans notre région souffre de restrictions quant à l'utilisation des sols, environ 70% de la surface totale. L'amélioration augmente le potentiel des pâturages naturels, grâce à la correction des facteurs limitants du sol, introduction des espèces hivernantes et l'aménagement de la couverture des espèces originales.

Le diagnostic initial des propriétés participant au projet réalisé avant les interventions a été identifié que les éleveurs familiaux possédaient une surface moyenne de 255,36 hectares et le gros bétail représentait plus de 87% des établissements, mais d'une faible proportion de pâturage cultivé, environ 4%. Le remplissage moyen était de 0,43 unité animal / hectare. Le taux de natalité de l'ordre de 50% et le poids excessif inférieur `180 kilos. L'âge d'abattage des bovins variait de 03 à 04 ans.

 

 2 - OBJECTIF GÉNÉRAL

Transformer la base productive de l'élevage à fabile rentabilité dans un élevage lucratif et productif, en adoptant des technologies développées par les centres de recherches, et adaptées à la réalité locale des pécuaristes familiaux en tenant compte des réalités et des potentiels visant à augmenter les indices zootechniques et la production de veaux. Les actions développées intègrent les questions culturelles des familles et des exigences relatives aux aspects économiques et de succession des propriétés.

Objectifs Spécifiques:

  • Augmenter la production de veaux de qualité afin d'augmenter l'offre de viande dans l'Etat;
  • Augmenter la rentabilité des éleveurs familiaux qui possédent un faible usage de technologies dans les systèmes productifs;
  • Converser grâce à l'usage de pâturages naturels de gestion adaptée, réduction des brûlures, en garantissant le puits de carbone, et l'aménagement de la biodiversité des enclos des champs et des champs en altitude de Biome de la forêt atlantique.

 

3 - SOLUTION RETENUE

Le but est de développer la vocation de la région pour l'élevage de bétail basé sur les pâturages naturel, afin d'augmenter la production des veaux de qualité, le profil des éleveurs familiaux à bas usage de technologies dans les systèmes de production, l'Association Rurale de Lages se présente comme une entité soutenant la proposition du projet ayant participé aux décisions relatives aux actions exécutées.

Lorsque nous parlons de gros bétail à Santa Catarina, il faut garder en mémoire que nous sommes l'un des plus petits Etats de la Fédération et l'unique avec le statut sanitaire de Zone libre de la Fièvre Aphteuse sans vaccination, qui se caractérise par de petites propriétés, par rapport aux systèmes productifs du Centre du Brésil et du Rio Grande do Sul. L'élevage représente 87% des établissements ruraux du plateau sud catarinense, une vocation naturelle de la région, présentant un profil de faible utilisation technologique et gestion des ressources disponibles, prinicipalement pour ne pas avoir fait preuve d'initiatives de renforcement et de développement dans le secteur.

Les propriétés ont été sélectionnées afin de repr´senter les systèmes traditionnels régionaux. Dans un premier temps les communes possédant de plus grands troupeaux ont été privilégiés. La sélection des producteurs selon des critères d'éleveur familial a été pris en compte, qui occupe la main d'oeuvre familiale dans la propriété, principale source de revenu provenant de l'élevage, exploitation traditionnelle à faible niveau technologique et qui désiraient améliorer l'élevage intensif.

Le diagnostic initial réalisé dans les propriétés issues du projet de développement de l'élevage de la zone montagneuse catarinense représente très bien les systèmes traditionnels. Réalisé en 2012 et démontre un réalité peu encourageante. Les données prévoient une capacité moyenne de 0,43 UA/ha, en se consacrant à l'élevage de bovins d'une surface moyenne de 78 ha (CEPA,2011). Les pâturages cultivés représentent moins de 4% de l'aire totale des propriétés, l'âge moyen du premier engraissement est de 36 mois, taux de natalité de 60%, poids moyen au sevrage de 190kg/PV/cab et intervalle entre les mises bas de 485 jours. Cet ensemble de facteurs garantit une faible rentabilité aux éleveurs, qui souffrent des pressions du marché pour le remplacement des pâturages naturels par des cultures plus rentables tels que le boisement de pins ces derniers temps et actuellement des cultures annuels d'été, principalement le soja.

Les actions ont débuté par l'analyse du diagnostic des six propriétés rurales axées sur la production de veaux, qui possèdent des pâturages naturels tel que le substrat fourrager. Ce diagnostic inclut les perspectives socioéconomiques des familles impliquées, la réalité du lieu où se trouve les propriétés et le potentiel technologique qui peuvent être utilisés frutueusement selon le profil des propriétés. Les prises de décision dans chacune des propriétés ont été structurées lors de réunions après le diagnostic de propriété, entre les techniciens et les éleveurs durant le début du projet. Des actions d'ajustement à court, moyen et long terme ont été définies. Les techniciens ont tenu compte de la capacité de gestion que les producteurs seraient capables d'administrer et de mener à bien les activités dans leurs propriétés.

La collaboration avec les éleuveurs familiaux reposait sur l'implantation de technologies de processus impliquant leurs connaissances et les coutumes traditionnelles dans l'adaptation des connaissances acquises et mises à disposition par les centres de recherche de plus de 70 ans, accessibles aux producteurs à faible décaissement financier, essentiellement dans l'adaptation/ajustements de la gestion réalisée dans les propriétés.

Les technologies proposées pour l'implantation sur les six propriétés ont été:

- Gestion reproductive des femelles Sélection des meilleures femelles en tenant compte des gains génétiques du troupeau, l'intensification du système à travers la réduction de l'âge d'engraissement des femelles lors d'une année (de trois à deux ans), en recherchant la stabilité du troupeau à travers des actions qui se répercutent directement sur les indices zootechniques (plus grand indice de répétition de gestations, plus bas taux de mortalité0, tels que: calendrier sanitaire stratégique, minéralisation d'hiver et d'été appropriées, saison de monte définie, gestion des pâturages naturels afin d'optimiser la production de fourrage en quantité et qualité pour cette catégorie de troupeau;

- Sélection des taureaux selon les examens de capacité reproductive tels que les examens andrologiques, rapport taureau/vaches, limitation de l'âge reproductif idéal ce qui augmente l'efficacité reproductive et les gains économiques, gains génétiques pour le troupeau, sont des soins qui reflètent directement un gain expressif en terme de capital financier dans un élevage de troupeau. Ces actions augmentent les indices zootechniques ce qui se reflète déjà lors du premier cycle complet entre la saison de monte et la séparation des veaux (environ 16 mois dans la région du proejt), augmentant d'environ 25% les gains financiers directement dans le système.

A partir de ce premier temps, lorsque les technologies proposées ont été implantées, ce qui a permis d'augmenter les indices productifs, en capitalisant les éleveurs pour la réalisation d'investissement en chaulage, de fertilisation, d'introduction des espèces hivernales pour l'amélioration des pâturages naturels, et/ou l'implantation de pâturages pérennes, survenant dans l'intensification des systèmes de production garantissant une alimentation en plus grande quantité et de meilleure qualité au troupeau durant toute l'année.

Dès l'apparition des premeirs résultats positifs, les propriétés ont été utilisées comme des Unités Démonstratives afin de permettre que les actions d'administration et de gestion soient divulguées à travers des méthodologies d'extension rurale appliquées par EPAGRI, telles que des jours de stage, excursions et visites des propriétés de la région. Toutes les actions de massification des informations et données des propriétés avaient comme public cible les éleveurs familiaux de la région. L'objectif des stages est de montrer la pertinence des techniques développées dans la propriété en faisant face aux difficultés quotidiennes. Les acteurs principaux étant les propres producteurs des résultats, ce qui démontre la fidélité des résultats obtenus. La mobilisation des producteurs est réalisée par EPAGRI, Association Rurale de Lages et des propres éleveurs hôtes.

 

4 - RÉSULTATS OBTENUS

Parmi les résultats obtenus avec REPROTEC on distingue:

  • Environ 4.475 producteurs, techniciens et étudiants formés grâce aux jours de stage, conférences, séminaires, excursions pour les objectifs et les potentialités du projet, méthodologies d'extension rurale en 44 mois d'exécution du projet ;
  • Entretien de la culture, histoire et vocation régionale pour 14 familles impliquées directement dans le projet;
  • Les propriétés de référence du système d'élevage basées sur des pãturages naturels durant 40 mois, les taux de natalités du troupeau ont augmenté de 50%, soit un taux moyen de sevrage passant de 50% à 75%. Garantissant des bénéfices réels dans le système productif de 25% en se basant sur l'augmentation des animaux produits avec le même coût fixe de la manutention des matrices;
  • Sevrage des veaux 20% plus lourds que les résultats du diagnostic initial du projet; avec l'augmentation du poids des veaux lors du sevrage et l'amélioration de la qualité génétique des animaux, les recettes augmentent d'environ 30% par animal;
  • Réduction de l'âge d'engraissement des génisses d'une année (de trois à deux ans) dans les propriétés suivies par le projet, soit une hausse de 25% des taux de natalité, garantissant la commercialisation des veaux les plus lourds. On estime que cette réduction de l'âge d'engraissement est de l'ordre de 20% du coût de manutention des femelles élevées ce qui permet d'augmenter le pourcentage de rejet;
  • Répétition des gestantes de l'ordre de 92%, résultat proche de l'objectif productif de 1 veau/vache/an, augmentant sensiblement la rentabilité des systèmes de production;
  • Dans les systèmes de production intensive de cycle complet et d'une grande proportion de l'aire totale des pâturages cultivés ont permis des veaux sevrés d'un poids vif de 230 kg, taux de natalité du troupeau de 92%, soit une productivité de 468 kgs de poids vif/ha dans les zones de pâturages pour l'achèvement; ce qui génère des hausses de 30% du poids des veaux sevrés, 80% de taux de natalité;
  • Des animaux précoces de races britanniques de plsu d'un an ont été abattus d'un poids vif moyen de 430 kgs/tête, soit 53% de rendement de carcasse, achevés sur le pâturage avec un supplément énergétique. Permettant de réduire d'une année la période d'achèvement des animaux pour l'abattage;
  • Préservation de la biodiversité des enclos de champ et des champs en altitude de la Biome de la Forêt Atlantique, à travers la conservation du sol avec une gestion appropriée afin de contribuer à la réduction du brûlage pastoral naturel d'environ 1.532,18 hectares;
  • Estimation de capture de 150.218,00 tonnes de carbone annuel d'une application de bonnes pratiques agropécuaires.

Le Projet a reçu en 2012 le Prix Expressão de Ecologia dans la catégorie agropécuaire, a été promo annuellement par l'Editeur d'Expression et par la Fédération de l'Industrie de l'Etat de Santa Catarina (FIESC), ce qui inclut plus de 130 projets au Brésil.

 

5 - RESSOURCES NÉCESSAIRES

Le plus grand coût financier des six propriétés varie de US$950,00 à US$1200,00/ha pour l'implantation de pâturages. Généralement, les producteurs disposent de machines et équipements pour l'implantation de pâturages, outre la possibilité d'engager des tiers ou association de producteurs à bas coûts.

Le projet s'est appuyé sur une équipe de chercheurs et d'agents d' aménagement du corps technique de la Station Expérimentale de Lages et de la Gestion Régionale de Lages. Trois techniciens de niveau supérieur à plein temps tels que des coordinateurs de projet et six techniciens de niveau supérieur eà temps partiel (20% du temps consacré au projet).

Le projet a été financé par FAPESC, et la structure d'équipements, pour le travail des techniciens, machines et véhicules (2 planteuses, deux véhicules utilitaires et un camion) ont été mis à disposition par EPAGRI.

 

6 - TRANSFERT

Sur cette période nous avons reçu diverses excursions et visites techniques de producteurs, associations, syndicats, universités, centres de recherche dans plus de 50 communes des trois Etats de la Région Sud du Brésil, tels que l'Institut Fédéral de Santa Catarina - Campus Sombrio, Université Fédérale de Santa Catarina - Campus Curitibanos et Campus Florianópolis, Institut Fédéral de Santa Catarina - Campus Rio do Sul, Université de l'Etat de Santa Catarina - Campus Lages, Université Barriga Verde - Campus Orleans, Association des Ingénieurs Agronomes de la Plaine (ASSEA). Coopérative des Ingénieurs Agronomes (UNEAGRO), Syndicat Rural de Santa Cecília, Syndicat Rural de Champ Belo do Sul, Club d'Intégration et d'Echange d'Expériences de Urubici.

De plus en plus de éleveurs recherchent des technologies pour application dans leurs propriétés, il y a des retombées positives des agropécuaristes appliquant les techniques proposées par le projet. Principalement l'utilisation efficace des processus pour la gestion pastorale, les croisements entre races, la gestion sanitaire adéquate, parmi d'autres aspects.

Il y a également l'intérêt d'étendre ce projet dans d'autres régions de Santa Catarina, en ce moment le projet à pour but de former les techniciens de niveau secondaire, supérieur, de l'iniciative privée et publique afin de mulitplier l'effort des actions et de multiplier les expériences positives.

 

7 - LEÇONS RETENUES

Les résultats des propriétés de référence sont encourageants afin de démontrer qu'il est possible de répondre aux attentes du consommateur local, et l'environnement de transformation des systèmes de production, au moyen de trépied: marché en activité, éleveurs motivés et techniciens habilités afin d'utiliser les technologies appropriées dans l'enclos.

L'atteinte des objectifs de production placent l'élevage intensif au même niveau de rentabilité que des cultures intensives de graines tels que le soja et le maïs.

Les éleveurs se sensibilisent sur les changements des environnements de l'élevage intensif, et répondent en participant aux actions de diffusion promus par le projet. Grâce à la méthodologie d'extension rurale utilisée dans différents composants plus de 4.475 producteurs y ont participé, techniciens, étudiants et dirigeants dans les évènements organisés durant les 40 mois du projet.

Cette situation a permis à la société d'avoir une vision globale, l'engagement des producteurs impliqués, et le changement de position des dirigeants par rapport au travail développé par EPAGRI.

En contrepartie, ceci a donné lieu à une demande croissante du public devant être pris en charge afin de tirer le meilleur parti des propriétés de référence obtenues, l'élevage intensif compétitif et la rentabilité des éleveurs familiaux de la plaine catarinense.

 

8 - ORIGINALITÉ DE LA PRATIQUE

La méthodologie des unités de référence et/ou propriétés de références est une pratique commune d'extension rurale développée avec succès dans différentes cultures et réalités. Le différentiel de cette proposition était de porter à la connaissance, c'est-à-dire, les technologies de procédé et les technologies d'intrants générés par les centres de recherche de forme intégrée avec l'extension rurale d'une vision systèmatique qui englobe les perspectives des familles impliquées et le potentiel édaphique de chaque réalité. De même, le projet Juntos para Competir développé au Rio Grande do Sul par SENAR, FARSUL, SEBRAE et UFRGS possède une méthodologie similaire et a été utilisé comme exemple de succès. 

 

Il est possible de visiter certaines unités sur rendez-vous, de préférence entre septembre et avril, du mardi au jeudi.

Nº de visiteurs: 50 personnes maximum

 

 

Attachments:
Download this file (reprotec10.jpg)reprotec10.jpg[ ]2151 kB
Download this file (reprotec11.jpg)reprotec11.jpg[ ]2547 kB
Download this file (reprotec5.jpg)reprotec5.jpg[ ]2215 kB
Download this file (reprotec6.jpg)reprotec6.jpg[ ]1109 kB
Download this file (reprotec7.jpg)reprotec7.jpg[ ]1843 kB
Download this file (reprotec9.jpg)reprotec9.jpg[ ]1018 kB
Download this file (Tabela 2.png)Tabela 2.png[ ]44 kB
Download this file (tabela1.png)tabela1.png[ ]137 kB
powered by contentmap
Production de lait à base de pâturage utilisant la rotation des pâtures (29 A)

Production de lait à base de pâturage utilisant la rotation des pâtures (29 A)

La chaîne de production de lait dans l'État de Santa Catarina repose sur différents systèmes de production, qui sont à leur tour identifiés par la gestion et la source de l'alimentation animale, le niveau technologique et la productivité obtenue. Par ...

Leia Mais
Propriétés Démonstratives de Lait de Pâturage (12 A)

Propriétés Démonstratives de Lait de Pâturage (12 A)

L'implantation d'Unités Démonstratives de Lait de pâturage, implantée par l'Institut EMATER-PR dans la région de Medianeira, garantit l'augmentation de la productivité de lait dans la petite propriété à travers l'adoption de techniques qui stimulent ...

Leia Mais
Agriculture de Précision dans la Petite Propriété Rurale (04 A)

Agriculture de Précision dans la Petite Propriété Rurale (04 A)

Les besoins de la société actuelle exigent une augmentation constante des productions agricoles par unité de surface, ainsi que la minimisation des effets néfastes pour l’environnement. Dans ce contexte, il a été prouvé que l’agriculture dite « de pr ...

Leia Mais
Projet Grains - Centre Sud de Haricots et  Maïs (18 A)

Projet Grains - Centre Sud de Haricots et Maïs (18 A)

La culture du haricot et du maïs sont traditionnels dans l’agriculture familiale de la région Centre-Sud du Paraná en garantissant des revenus grâce aux propriétés à travers la vente de grains et la transformation en viande, lait et ses dérivés. Le ...

Leia Mais
Production Intégrée d'Oignon pour l'Etat de Santa Catarina - PIC (13 A)

Production Intégrée d'Oignon pour l'Etat de Santa Catarina - PIC (13 A)

Le projet de Production Intégrée d'Oignon - PIC a pour objectif le dévelopement de recherches et actions d'extension rurale qui orientent les producteurs pour l'utilisation des Bonnes Pratiques Agricoles et l'adoption de la production intégrée dans l ...

Leia Mais
Cœur de Palmier Pupunha dans l’Agriculture Familiale (23 A)

Cœur de Palmier Pupunha dans l’Agriculture Familiale (23 A)

Le projet a pour objectif de fournir aux producteurs des technologies qui aident à garantir l’activité de production du cœur de palmier pupunha (Bactrisgasipaes) sur le littoral du Paraná. Des expériences ont été menées par Embrapa Florestas et des p ...

Leia Mais
Projet de Plantes Médicinales (16 A)

Projet de Plantes Médicinales (16 A)

Une des stratégies du Programme Cultiver l'Eau Popre  est l'utilisation des plantes médicinales dans les soins médicaux et le maintien de la biodiversité végétale et culturelle de la région de l'Ouest du Paraná. Ainsi, en 2003, le projet des Plantes ...

Leia Mais
Homéopathie dans l'agriculture de l'Ouest du Paraná (17 A)

Homéopathie dans l'agriculture de l'Ouest du Paraná (17 A)

L’utilisation de l'homéopathie dans l'agriculture dans la région Ouest du Paraná a débuté en 2004 dans le but de pérenniser la production sans ou avec le moins de pesticides possible, de réduire les coûts de production, de permettre une plus grande a ...

Leia Mais
Utilisation des Réseaux Sociaux pour l’Assistance Technique et l’Expansion Rurale (05 A)

Utilisation des Réseaux Sociaux pour l’Assistance Technique et l’Expansion Rurale (05 A)

Dans le but de moderniser la communication avec les producteurs de soja dans la région de Londrina, l’Institut du Paraná d'Assistance Technique et d’Expansion Rurale (EMATER) a commencé à utiliser les réseaux sociaux pour l’assistance technique et l’ ...

Leia Mais
Réseau de Propriétés de Référence Technologiques - REPROTEC (08 A)

Réseau de Propriétés de Référence Technologiques - REPROTEC (08 A)

REPROTEC cherche à augmenter la productivité de l'élevage de découpe grâce à l'amélioration des indices zootechniques, avec des actions de recherche et d'extension et des technologies adaptées aux conditions de la région. Actions d'assistance techniq ...

Leia Mais
Création et Renforcement des Conseils Municipaux de la Santé Agricole (01 A)

Création et Renforcement des Conseils Municipaux de la Santé Agricole (01 A)

Ce projet favorise la participation de communautés dans le système de protection de la santé en développant des Conseils Municipaux de Santé Agricole (CSA) dans 91% des municipalités de l’État du Paraná. Les actions de service officiel de défense ont ...

Leia Mais
Système de Production Intégrée de Tomate Tutoré (SISPIT) (09 A)

Système de Production Intégrée de Tomate Tutoré (SISPIT) (09 A)

Dans le cadre de la mission de EPAGRI, qui est d'apporter « Connaissance, technologie et extension pour le développement durable du milieu rural, au profit de la société » la Estação Experimental de Caçador a mis en place un système innovant de produ ...

Leia Mais
Gestion Intégrée de Ravageurs du Soja (MIP) - Récolte 2014/15 - Paraná (21 A)

Gestion Intégrée de Ravageurs du Soja (MIP) - Récolte 2014/15 - Paraná (21 A)

La Gestion Intégrée de Ravageurs (MIP) est une technologie basée sur un échantillon et surveillance du labourage pour la prise de décision par rapport au contrôle des ravageurs. Il s’agit d’un outil approprié pour la rationalisation de l’utilisation ...

Leia Mais
Développement de la Fraisiculture dans le Nord du Paraná (07 A)

Développement de la Fraisiculture dans le Nord du Paraná (07 A)

Emise par l’Institut du Paraná d'Assistance Technique et d’Expansion Rurale (EMATER) en 1992, la proposition d’une diversification des exploitations agricoles et une organisation rurale avait pour but de contrebalancer la faible rentabilité dans les ...

Leia Mais
Pisciculture et promotion du développement régional : Maripá, un modèle des compétences et d’organisation productive (27 A)

Pisciculture et promotion du développement régional : Maripá, un modèle des compétences et d’organisation productive (27 A)

La pisciculture est un secteur important pour le développement régional de l'ouest du Paraná. D'un point de vue économique, l'activité constitue une alternative au revenu des agriculteurs propriétaires de petites propriétés. Conscients des difficulté ...

Leia Mais
Production de fraises dans un système semi-hydroponique en suspension (28 A)

Production de fraises dans un système semi-hydroponique en suspension (28 A)

La culture des fraises en semi-culture hydroponique en suspension a conquis de nombreux adeptes. La préférence est justifiée par la meilleure utilisation de l'espace dans la petite propriété avec de bons résultats économiques, l'adaptation à la réali ...

Leia Mais
Projet d’Assistance Technique Vitória (02 A)

Projet d’Assistance Technique Vitória (02 A)

Le projet Vitória est basé sur le développement d'une méthodologie fondée sur le constat des réalités de la propriété rurale, et propose des solutions pour augmenter la production de lait, la productivité et les revenus grâce à des technologies déjà ...

Leia Mais
Assistance Technique dans la Propriété Laitière Familiale - En Formant des Unités de Référence (14 A)

Assistance Technique dans la Propriété Laitière Familiale - En Formant des Unités de Référence (14 A)

La production laitière s'est accrue dans bon nombre de régions du pays, au Paraná il convient de souligner les régions ouest et sud-ouest. Ces résultats s'expliquent par la croissance de l'activité agricole familiale et l'assistance technique présent ...

Leia Mais
Développement Rural Durable (DRD) (15 A)

Développement Rural Durable (DRD) (15 A)

Le Programme de Développement Rural Durable (DRD) vise à soutenir et renforcer les segments les plus vulnérables de la population rurale dans la région du Bassin Hydrographique du Paraná III, et à encourager la production agricole durable. Il Dévelop ...

Leia Mais
Inter-coopération para la Mise en Place d’Actions d’ Encouragement du Développement Régional (19 A)

Inter-coopération para la Mise en Place d’Actions d’ Encouragement du Développement Régional (19 A)

Ce cas met en avant deux principes universels de coopérativisme: •Education, Formation et Information; •Intérêt de la communauté. À partir de ces principes, est aborde le partenariat de SICREDI qui développe depuis l’année 2007 avec CoperAmetist ...

Leia Mais
Projet Agroforestier, co-opérant avec la Nature (22 A)

Projet Agroforestier, co-opérant avec la Nature (22 A)

Le Projet Agroforestier, co-opérant avec la Nature  cherche à rétablir les savoirs, produire des connaissances et émettre les pratiques et valeurs pour la transformation de l’agriculture, par le biais de l’agroforêt agro-écologique.    {gallery}coo ...

Leia Mais
Programme Propriété Durable (20 A)

Programme Propriété Durable (20 A)

Cherchant à renforcer les idées des coopératives et soutenue pour as mission de système coopératif, valoriser les relations, offrir des solutions financières pour augmenter le revenu et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des associés et ...

Leia Mais
Programme Système de Plantation Directe de Qualité (11 A)

Programme Système de Plantation Directe de Qualité (11 A)

Le Programme de Plantation Directe de Qualité était une stratégie d'action, à l'origine au milieu des années 90, quant à Itaipu Binacional, impliquée par la préocupation permanente de l'envasement de son réservatoire, a entamé des négociations avec l ...

Leia Mais
Systématisation, Promotion et Diffusion des Technologies Destinées à la Production Intégrée de la Banane dans l’État de Santa Catarina (PI - BANANE) (25 A)

Systématisation, Promotion et Diffusion des Technologies Destinées à la Production Intégrée de la Banane dans l’État de Santa Catarina (PI - BANANE) (25 A)

Santa Catarina est un important État en matière de production de bananes, sa production se concentre dans les propriétés familiales, situées sur les pentes et avec une grande interaction avec l’écosystème de la Forêt Atlantique. Sur le plan instituti ...

Leia Mais
Construction de Réseau de Références Techniques et Economiques en faveur du Développement Durable de l'Agriculture Familiale (10 A)

Construction de Réseau de Références Techniques et Economiques en faveur du Développement Durable de l'Agriculture Familiale (10 A)

Créées dans l'objectif de promouvoir le développement de systèmes de production durables pour l'agriculture familiale paranaense, les Réseaux de Références pour l'Agriculture Familiale reposent sur les actions d'un ensemble de propriétés représentati ...

Leia Mais
Sélection et production des reines - Apis mellifera (30 A)

Sélection et production des reines - Apis mellifera (30 A)

Le remplacement périodique des reines est une procédure nécessaire et reconnue par les apiculteurs pour le bon développement de l'activité. Afin d’améliorer la production de miel dans l’État, la pratique développée par Epagri vise la sélection en mas ...

Leia Mais
 Système de Protection Anti-grêle et Contrôle des Gelées (24 A)

Système de Protection Anti-grêle et Contrôle des Gelées (24 A)

La pratique a pour objectif d’éviter d’éventuels dommages causés par la grêle et les gelées tardives dans la fructification et, par conséquent, la production de vergers. Pour le développement, le contrôle et l’évaluation, l’implantation du système da ...

Leia Mais
Système de plantation directe : un outil de transition pour une agriculture familiale durable (26 A)

Système de plantation directe : un outil de transition pour une agriculture familiale durable (26 A)

Le système de plantation directe (SPDH) est une proposition de transition pour toute l’agriculture familiale, qui dépend d’intrants extérieurs au bien, pour des systèmes plus propres, plus équilibrés et autonomes. Dans son axe technico-scientifique a ...

Leia Mais
Diversification de la Production Locale Grâce au Développement de la Culture Bananière (06 A)

Diversification de la Production Locale Grâce au Développement de la Culture Bananière (06 A)

Suite aux difficultés rencontrées avec le déclin de l’agriculture traditionnelle régionale, ce projet a permis aux agriculteurs de la municipalité de Novo Itacolomi, État du Paraná, de diversifier leur production grâce à l’introduction de la culture ...

Leia Mais
Programme du Lait PLUS (03 A)

Programme du Lait PLUS (03 A)

Le Programme du Lait PLUS vise à augmenter la productivité, la qualité et la rentabilité de l'élevage laitier grâce à la prestation de conseils techniques personnalisés aux producteurs participants, grâce à un modèle de soins basé sur des indicateurs ...

Leia Mais
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10